Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
47 jours
09 mai
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
96 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
103 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
138 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
152 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
180 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
187 jours
12 sept.
Course dans
194 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
208 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
211 jours
10 oct.
Course dans
221 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
236 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
243 jours

Ferrari installe un bâtiment réservé à Haas à Maranello

La Scuderia Ferrari procède à l'installation dans son centre de Maranello d'une plateforme (ou hub) Haas avec le personnel du constructeur italien censé travailler avec l'équipe américaine à partir de 2021.

Ferrari installe un bâtiment réservé à Haas à Maranello

L'instauration en Formule 1 d'un plafond de dépenses va obliger les grosses écuries à redéployer une partie de leur personnel clé. Pour Ferrari, cela va se traduire notamment par l'arrivée chez ses clients d'employés de la marque.

La Scuderia a déjà annoncé plus tôt ce mois-ci que Simone Resta, son responsable de l'ingénierie du châssis, passerait chez Haas dans un rôle encore indéterminé. Mais cela ne s'arrêtera pas là, avec des transferts supplémentaires qui vont être finalisés dans les prochains jours.

Ainsi, une "plateforme" séparée est mise en place près de l'usine Ferrari où ce personnel pourra uniquement travailler pour Haas. "Ces personnes seront à Maranello dans un bâtiment totalement séparé de la Scuderia Ferrari", a expliqué Mattia Binotto, directeur de la structure italienne. "Ils n'auront pas accès aux bâtiments de la Scuderia Ferrari. C'est séparé et ils y resteront."

Lire aussi :

Malgré cette organisation revue, Binotto assure que la relation avec Haas restera la même et qu'une telle installation ne servira pas à mettre des idées en commun, ce qui pourrait aller à l'encontre de la réglementation. "Pour nous, ce sont des clients. Certains de nos employés vont rejoindre leur équipe, et je pense que c'est une grande opportunité pour eux. C'est une grande opportunité, parce que je pense qu'en faisant cela, cela peut renforcer leur organisation, et leur organisation technique."

"C'est quelque chose qui était nécessaire pour nous, parce que nous avons dû réduire notre organisation actuelle pour respecter les limites du plafond budgétaire. Mais Haas est quand même une équipe totalement indépendante, par rapport à Ferrari. Ce n'est pas une équipe junior et nous n'échangeons pas d'informations au-delà de ce qui est possible dans le règlement."

Une manière pour Ferrari d'éviter d'avoir à libérer des employés, au risque de les voir renforcer des équipes rivales. "Si je peux choisir et que je dois réduire mon organisation, je suis certainement plus heureux de savoir que ces gars rejoignent l'équipe Haas et la renforcent, au lieu d'être simplement sur le marché et disponibles pour les autres équipes. C'est certainement ainsi que nous envisageons les collaborations."

partages
commentaires

Related video

Écarter Albon pour Pérez, la victoire "des faits" sur "l'émotion"

Article précédent

Écarter Albon pour Pérez, la victoire "des faits" sur "l'émotion"

Article suivant

Steiner : Fittipaldi a montré qu'il "peut faire du bon travail" en F1

Steiner : Fittipaldi a montré qu'il "peut faire du bon travail" en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team , Scuderia Ferrari
Auteur Fabien Gaillard