Ferrari : Les pilotes crient à l'injustice

Les deux pilotes Ferrari sont assez abattus après cette course où une injustice s’est produite

Les deux pilotes Ferrari sont assez abattus après cette course où une injustice s’est produite. Ils regrettent qu’Hamilton n’ait pas reçu de pénalité qui ait un impact sur son classement final. En effet, Hamilton n’a perdu aucune position en course suite à son drive-through.

Fernando Alonso et Felipe Massa étaient dans le sillage de Lewis Hamilton quand la voiture de sécurité est sortie, Hamilton a commis son infraction et au final les pilotes Ferrari sont loin alors qu’Hamilton est resté deuxième. Malgré le rythme élevé du britannique, s’il avait respecté le règlement, il aurait souffert du trafic comme les pilotes Ferrari et étant donné les difficultés pour doubler ici, son classement final aurait pu être bien différent.

Fernando Alonso, 9ème :


"La course a été ruiné par la voiture de sécurité et tout ce qui l’a suivi. Je suis déçu principalement pour les milliers de spectateurs qui étaient là aujourd’hui et qui ont vu comment la situation a été gérée. J’ai un fort sentiment d’amertume concernant ce qui s’est passé aujourd’hui. J’étais troisième, un mètre derrière Hamilton au moment où la voiture de sécurité est entrée, au drapeau à damiers il était deuxième et j’étais neuvième, bien qu’il ait fait le même chose de stratégie. La pénalité lui a été infligée quand cela n’avait plus d’influence sur sa position finale."

"A partir de là, ma course était compromise. J’étais toujours dans le trafic et je n’ai pas obtenu la performance que j’attendais avec les pneus durs : cela explique également les difficultés que j’ai connues pour doubler Sutil puis Buemi. C’est vraiment un mauvais résultat pour nous, mais je suis toujours dans l’optique de faire les comptes à la fin, à Abu Dhabi : les incidents dont nous n’avons pas le contrôle seront compensés. Nous devons continuer de travailler et continuer le développement de la voiture pour essayer et être les plus rapides en piste."

Felipe Massa, 14ème :


"Une autre course horrible après celle du Canada. Nous étions troisième et quatrième avec des voitures capables de nous amener à un bon résultat et au lieu de cela, tout le monde a vu comme cela s’est terminé. Dans le tous où l’incident s’est produit, nous arrivions au dernier virage et il n’y avait rien, puis soudainement, la voiture de sécurité est sortie et j’ai vu dans les rétroviseurs que les voitures derrière moi s’arrêtaient aux stands : notre chance de finir sur le podium sont parties en fumée à cet instant."

"La différence entre nous et Hamilton est qu’il a commis une infraction et pas nous, mais sa pénalité n’a eu aucun effet sur son résultat. Je pense que des erreurs ont été commises dans la gestion de la situation. A partir de là, notre course n’était plus qu’une longue procession dans le trafic sans la moindre chance de changer quoique ce soit. Un vrai regret car aujourd’hui nous pouvions faire quelque chose de vraiment bien."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités