Ferrari menace de quitter la Formule 1

Tout comme Toyota, Ferrari se montre clairement opposée à l'introduction de moteurs uniques en Formule 1, prévue pour les saisons 2010 à 2012

Tout comme Toyota, Ferrari se montre clairement opposée à l'introduction de moteurs uniques en Formule 1, prévue pour les saisons 2010 à 2012.

Pour afficher son désaccord avec cette décision de la FIA, la Scuderia a publié un communiqué dans lequel elle précise qu'au cas où les moteurs standards seraient introduits en Formule 1, elle reconsidèrerait son engagement dans ce sport.

"Tout en confirmant son plein engagement pour une importante et nécessaire réduction des coûts en Formule 1, le conseil d'administration de Ferrari a exprimé sa forte inquiétude en ce qui concerne les projets de standardisation des moteurs car il semblerait qu'un tel changement porterait atteinte à un sport dans lequel Ferrari a été impliqué sans interruption depuis 1950 et que cela priverait la Formule 1 de sa propre raison d'être, basée principalement sur la compétition et le développement technologique," précise le communiqué.

"Si l'importance de ces éléments clé est diminuée, le conseil d'administration s'est réservé le droit de réévaluer, en concertation avec ses partenaires, la viabilité de la poursuite de sa présence dans le sport."

Le communiqué de Ferrari est intervenu juste après que John Howett, le président de l'écurie Toyota, ait déclaré que l'écurie japonaise se désengagerait probablement de la F1 si le projet des moteurs uniques aboutissait.

"Je pense que vous verrez éventuellement des constructeurs quitter la F1 s'il y a un moteur unique. Je ne pense pas que les constructeurs veuillent un moteur standard."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités