Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
239 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Ferrari à une minute de Mercedes : "Énormément de travail..."

partages
commentaires
Ferrari à une minute de Mercedes : "Énormément de travail..."
Par :
4 août 2019 à 16:12

Ferrari a décroché la troisième place du Grand Prix de Hongrie à Budapest, mais le résultat de Sebastian Vettel ne masque pas l'écart considérable de performance avec Mercedes et Red Bull ce week-end.

Une semaine après sa remontée quasi inespérée à Hockenheim, Sebastian Vettel s'est offert un nouveau podium. Parti derrière son coéquipier Charles Leclerc, le quadruple Champion du monde a passé l'essentiel de son temps en quatrième position, avant de subtiliser la dernière marche du podium au Monégasque. Un échange de position entre les deux Ferrari qui s'est fait à la faveur d'une stratégie payante pour Vettel, qui pouvait se permettre davantage de risques compte tenu de sa position. 

Lire aussi:

"Nous étions quatrièmes et nous n'avions évidemment rien à perdre", explique-t-il. "Nous sommes restés en piste très longtemps dans le premier relais en espérant que ça suffirait pour terminer en pneus tendres, et ce fut le cas. J'ai réussi à réduire l'écart et j'ai eu une opportunité, que j'ai saisie. Je suis content de goûter un peu au champagne."Néanmoins, la satisfaction s'arrêtera là pour un Vettel qui va partir en vacances sans avoir remporté le moindre Grand Prix depuis le début de l'année. Une situation pénible pour lui comme pour la Scuderia, qui voit également la menace Red Bull Racing grossir chaque semaine un peu plus dans son rétroviseur au championnat constructeurs. Sur le Hungaroring, la manière dont les pilotes Ferrari ont rapidement été décrochés témoigne de l'ampleur du travail à réaliser, avec un écart qui se chiffre au-dessus de la minute sur le vainqueur à l'arrivée. 

"Nous ne pouvions pas être dans leur rythme ce week-end, il y a énormément de travail devant nous", constate Vettel avec lucidité. "Nous avons peut-être besoin aussi de recharger les batteries. Il y aura des circuits qui seront mieux pour nous, mais dans l'ensemble, nous devons être plus forts."

Lire aussi:

"Je ne sais pas ce que les autres font avec les évolutions moteur, sur le papier ils ont l'air meilleurs que nous. Nous savons que nous avons une marge, ce sera une trêve chargée pour nous. Je ne pense pas que l'on puisse se reposer l'esprit pendant deux semaines, donc nous reviendrons avec de bonnes idées pour la deuxième partie de saison."

Article suivant
Hamilton a eu "des problèmes de freins tout le week-end"

Article précédent

Hamilton a eu "des problèmes de freins tout le week-end"

Article suivant

Incapable de passer Sainz en piste, Gasly "glissait partout"

Incapable de passer Sainz en piste, Gasly "glissait partout"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Course
Lieu Hungaroring
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Basile Davoine