Ferrari ne baisse pas les bras malgré son retard sur Mercedes

partages
commentaires
Ferrari ne baisse pas les bras malgré son retard sur Mercedes
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
8 sept. 2015 à 14:31

Ferrari a investi beaucoup de jetons de développement technique dans la dernière version de son unité de puissance.

Podium : le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le deuxième, Sebastian Vettel, Ferrari, le troisième, Felipe Massa, Williams
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 et Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T au départ
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Maurizio Arrivabene, Ferrari, Team Principal avec Kimi Raikkonen, Ferrari et Sebastian Vettel, Ferrari
Marc Gene, pilote d'essais Ferrari, Kimi Raikkonen, Ferrari, Maurizio Arrivabene, Ferrari, Team Principal, Sebastian Vettel, Ferrari; Esteban Gutierrez, pilote d'essais et de réserve Ferrari, et Giancarlo Fisichella, Ferrari lors d'une séance photos de l'équipe

Même si elle n’est pas parvenue à réduire l’écart qui la sépare de Mercedes, la Scuderia Ferrari admet ne pas être inquiète. L’écurie de Maranello a en effet investi trois jetons dans le développement de son V6 turbo hybride afin que Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen aient des chances réelles de briller sur le circuit de Monza.

Le V6 amélioré a montré des signes encourageants lors des qualifications, permettant à Räikkönen de se placer en première ligne ; une première pour Ferrari cette saison.

Par contre, en course, le moteur Ferrari n’a pas pu suivre le rythme d’enfer imposé par Lewis Hamilton, qui bénéficiait d’un moteur Mercedes évolué.

Hamilton possédait une avance de 25 secondes sur Vettel à l’arrivée. Toutefois, le Britannique a poussé fort en fin de course afin d’accroître son avance, car l’écurie craignait de se voir imposer une pénalité de temps après la course.

Patron de la Scuderia Ferrari, Maurizio Arrivabene a parlé du nouveau moteur : "À propos du développement de la voiture et du moteur, et de l’utilisation des jetons de développement, j’ai toujours dit que notre stratégie était de privilégier un développement graduel.

"Nous avons dépensé quelques jetons pour cette course. Nous avons été satisfaits de la performance du moteur. Mais d’ici la fin de la saison, nous devons aussi travailler à améliorer sa fiabilité.

"L’utilisation de nos jetons restants sera stratégique et tactique. Évidemment, nous allons aussi œuvrer à faire progresser la voiture. Nous ne baissons pas les bras, et allons continuer à travailler ensemble. La voiture ne se résume pas qu’au moteur. On doit travailler sur toute la voiture".

Sentiments mitigés

L’écurie Ferrari a perdu ses chances de mettre Hamilton sous pression dès le départ à Monza à cause de l’envol raté de Räikkönen. Toutefois, Arrivabene affirme qu’il existe des raisons d’être encouragé par ce qui s’est passé durant le week-end.

"Kimi a réalisé une super qualification, et nous en étions très satisfaits. En course, il a ruiné un peu ses chances. Il a doublé un nombre impressionnant de voitures et sa course fut remarquable."

"La seconde place de Seb est extraordinaire pour nous même si nous nous attendions à un meilleur départ et à ce que nos pilotes réussissent un peu mieux. Nous sommes contents".

Prochain article Formule 1
Photos - Les 10 derniers vainqueurs à Monza

Previous article

Photos - Les 10 derniers vainqueurs à Monza

Next article

Les véritables différences entre Hamilton, Senna, Schumacher et Alonso

Les véritables différences entre Hamilton, Senna, Schumacher et Alonso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Équipes Ferrari Shop Now
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités