Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Ferrari atteint ses objectifs de fiabilité moteur sur le banc d'essai

partages
commentaires
Ferrari atteint ses objectifs de fiabilité moteur sur le banc d'essai
Par :
15 févr. 2018 à 12:45

Ferrari a reçu un double coup de boost au sujet de son moteur de Formule 1 en vue de la saison 2018 avec la confirmation de l'atteinte des objectifs de fiabilité sur le banc d'essai et des résultats encourageants sur un nouveau concept.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H passe la ligne pour remporter le Grand Prix du Brésil
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

Avec la limitation des moteurs à trois par pilote pour toute la saison 2018, une attention importante a été portée parmi les motoristes sur le fait de pouvoir assurer que chacun des moteurs puisse tenir la distance d'environ sept Grands Prix.

La nécessité d'une grande endurance implique que Ferrari a choisi de débuter la campagne avec une simple évolution de l'unité de puissance 063 de l'an passé, qui a souffert d'une série de défaillances lors de la tournée asiatique.

Mais le travail sur le moteur a été intense en raison des modifications subtiles des règles, comprenant notamment les restrictions importantes au sujet de la combustion d'huile.

Les équipes sont désormais limitées au niveau du type d'huile qu'elles peuvent utiliser et doivent fournir à la FIA des données détaillées tout au long de chaque week-end de course, dans le cadre de l'effort entrepris par l'instance dirigeante pour les empêcher d'utiliser le lubrifiant comme un moyen d'augmenter la performance.

L'accent mis sur la fiabilité signifie que Ferrari s'est éloigné de toute solution radicale niveau moteur à ce stade de la saison, son objectif étant plutôt d'offrir la durée de vie la plus importante sans perte de puissance par rapport à l'an passé.

Cependant, le responsable moteur de Ferrari, Corrado Iotti, conduirait actuellement un programme dans le but d'introduire une nouvelle culasse plus tard dans la saison, qui devrait aider dans la phase de pré-combustion du cycle moteur et pourrait en particulier permettre au constructeur de défier Mercedes dans le domaine du fameux "bouton magique" en qualifications.

Le moteur ne disposera pas du piston en alliage d'acier qui avait été étudié en 2017 sous la direction du précédent responsable moteur, Lorenzo Sassi, cette innovation technique ayant finalement été abandonnée à l'été après avoir échoué à fournir ce qui était espéré.

Sassi a quitté l'écurie suite à cela et devrait bientôt travailler pour Mercedes, après son préavis. Comme Jock Clear a pu récemment le faire en sens inverse, il pourrait offrir à l'équipe de Brackley quelques informations et connaissances importantes sur les progrès de Ferrari sur ces dernières années.

Article suivant
Avec la VF-18, Haas a "éliminé" ses faiblesses

Article précédent

Avec la VF-18, Haas a "éliminé" ses faiblesses

Article suivant

McLaren promet de nouveaux sponsors pour 2018

McLaren promet de nouveaux sponsors pour 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Franco Nugnes