Ferrari demande plus de clarté sur les sanctions liées au budget

Mattia Binotto, directeur de la Scuderia Ferrari, espère obtenir "très bientôt" des éclaircissements de la part de la Formule 1 sur les sanctions sportives pour les violations du nouveau Règlement Financier avant d'y apporter éventuellement son soutien.

Ferrari demande plus de clarté sur les sanctions liées au budget

La Formule 1 a introduit un tout nouveau Règlement Financier pour la saison 2021 afin que chaque équipe respecte un plafond budgétaire de 145 millions de dollars. Dans le cadre de ces règles, les instances de la discipline seront autorisées à punir les équipes en infraction par des amendes, des sanctions sportives mineures ou importantes, et une surveillance renforcée.

Au Grand Prix du Portugal, Toto Wolff, directeur de l'équipe Mercedes, avait déclaré que trois équipes avaient voté contre l'application de sanctions sportives pour les infractions au plafond budgétaire. Plus tard, il a été révélé que ces trois équipes étaient Ferrari, Red Bull et AlphaTauri.

Interrogé à la suite des propos de Wolff, Mattia Binotto a fait part de son incompréhension, affirmant qu'il n'y avait pas eu de vote formel lors de la dernière réunion de la Commission F1. Le directeur de la Scuderia Ferrari a expliqué que des discussions avant cette réunion ont montré qu'il n'y avait "pas d'unanimité sur ces sanctions sportives". Cela a donc incité les trois équipes en question à demander davantage de clarté avant de pouvoir voter officiellement en faveur de telles pénalités pour une infraction au Règlement Financier.

"Le texte qui a été présenté à la Commission F1 ne comprenait pas les questions sportives", a déclaré Binotto. "Ce point a été discuté, même s'il n'a pas été voté. Quelques équipes, dont Ferrari, pensent qu'il faut d'abord clarifier quelques échéances, pour s'assurer que tout soit clair. Ensuite, nous pourrons appliquer des sanctions sportives en plus des pénalités financières."

Lire aussi :

Binotto a ajouté qu'il espérait que la Formule 1 clarifie sa vision "très bientôt", après quoi un vote formel pourrait avoir lieu, et a également souligné que Ferrari ne s'opposait pas à Mercedes sur le sujet. "Dès que cette clarification aura lieu, nous pourrons avoir un vote électronique peu après et nous assurer que nous incluons les sanctions sportives", a-t-il précisé.

"Je pense qu'en matière de [sanctions] sportives, toutes les équipes sont en principe d'accord. Certains d'entre nous veulent d'abord clarifier quelques échéances. Ensemble, avec la FIA, nous devons simplement [obtenir] quelques clarifications au préalable mais je ne pense pas que nous soyons opposés dans nos intentions."

Les discussions entre les écuries et la FIA sur les détails du Règlement Financier devraient se poursuivre dans les semaines à venir.

partages
commentaires

Related video

Mercedes a dépensé plus de 370 M€ pour gagner en 2020

Article précédent

Mercedes a dépensé plus de 370 M€ pour gagner en 2020

Article suivant

Qualifs - 100e pole position pour Lewis Hamilton

Qualifs - 100e pole position pour Lewis Hamilton
Charger les commentaires