Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
41 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
132 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
146 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
174 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
181 jours
12 sept.
Course dans
188 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
202 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
216 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours

Ferrari : Les pneus 2021 seront un casse-tête pour les écuries de F1

Le directeur sportif de Ferrari, Laurent Mekies, estime que les équipes de Formule 1 vont avoir du pain sur la planche pour comprendre au mieux les pneus 2021 de Pirelli.

Ferrari : Les pneus 2021 seront un casse-tête pour les écuries de F1

Alors qu'il était envisagé de maintenir à nouveau les pneus 2019 lors de la saison 2021, en théorie la dernière avant le passage aux enveloppes 18 pouces l'année prochaine, Pirelli a décidé malgré tout de développer de nouvelles gommes pour la campagne à venir après plusieurs incidents lors d'épreuves en 2020. Cela a abouti sur la création de composés plus robustes mais également plus lents, qui n'ont pas été du goût de tous les pilotes, et en particulier de Lewis Hamilton et Sebastian Vettel.

Dans le sillage des vives critiques adressées à Pirelli, un an après celles qui avaient conduit les écuries à rejeter les produits qui auraient dû être introduits en 2020, Toto Wolff, le directeur de Mercedes, a appelé les pilotes à apporter leur soutien au manufacturier italien, estimant que les nouveaux pneus étaient une nécessité pour pouvoir composer avec les charges aérodynamiques des monoplaces actuelles et éviter d'autres problèmes.

Lire aussi :

Le directeur sportif de la Scuderia Ferrari, Laurent Mekies, a abondé dans le sens de l'Autrichien tout en reconnaissant que la gestion de ce nouveau paramètre allait être un casse-tête. "Nous savons que ce pneu est fait pour une meilleure sécurité [...] donc c'est comme ça. Nous voulons tous de la sécurité, nous voulons pousser autant que possible sans avoir à nous inquiéter de la sûreté du pneu et je crois que c'est ce que Pirelli a réalisé."

"Donc oui, cela vient avec moins d'adhérence, ce que nous n'aimons pas, mais si c'est le prix à payer, alors je suis sûr que ça ira. Maintenant, ce qui est délicat avec ces pneus, c'est que oui, ils ont moins d'adhérence, mais il y a aussi des changements d'équilibre dans les virages et il va probablement falloir beaucoup se creuser la tête pendant l'hiver pour voir comment en tirer le meilleur."

Les pilotes ont ainsi découvert au moment des tests à Bahreïn que les pneus prototypes proposés entraînaient du sous-virage et semblaient ne pas régler le problème de surchauffe. "Ce n'est pas seulement moins d'adhérence, [ce sont] ses caractéristiques [qui] sont assez différentes. Et la manière d'aider au mieux nos pilotes face à cela va être un sujet [important], ce qui sera je pense une bonne chose pour le court terme, dans le sens où il y aura un nouveau paramètre dans l'équation pour définir la hiérarchie."

Avec Filip Cleeren et Erwin Jaeggi

partages
commentaires

Related video

Williams veut conserver "l'esprit familial" de ses racines

Article précédent

Williams veut conserver "l'esprit familial" de ses racines

Article suivant

Alfa Romeo veut que Giovinazzi devienne un leader

Alfa Romeo veut que Giovinazzi devienne un leader
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard