Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
30 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
44 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
58 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
93 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
114 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
219 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
282 jours

Ferrari : Préparer 2020 a permis de gagner dès 2019

partages
commentaires
Ferrari : Préparer 2020 a permis de gagner dès 2019
Par :
4 oct. 2019 à 11:55

Ferrari a l'intime conviction que le développement poussé jusqu'au bout de son actuelle monoplace lui permettra non seulement de gagner encore cette année, mais aussi d'être mieux armé en 2020.

Enfin victorieuse cette année, la Scuderia Ferrari a engrangé deux succès à Spa-Francorchamps puis Monza, sur des circuits qui semblaient taillés pour les caractéristiques de sa monoplace. Mais en s'imposant ensuite à Singapour, là où les exigences aérodynamiques étaient bien différentes, l'écurie italienne a confirmé ses nets progrès, validés la semaine suivante à Sotchi si l'on s'en tient au rythme pur. Dans le même temps, Mercedes a vu revenir le cheval cabré sur ses talons, non pas au championnat mais en ce qui concerne la donne du moment en piste.

Lire aussi :

Paradoxalement, chacun des deux camps explique cette convergence de performance par des choix opposés. Mercedes dit avoir ralenti le développement de la W10 pour placer davantage de ressources sur la préparation de 2020, tandis que Ferrari assure que le travail acharné justement réalisé dans l'optique de la saison prochaine permet d'en récolter des fruits déjà aujourd'hui. À Singapour, la Scuderia avait apporté des évolutions aéro majeures, dont un nouveau museau, un nouveau fond plat et un nouveau diffuseur. Conçues pour anticiper l'an prochain, compte tenu de la stabilité réglementaire qui s'imposera, elles ont fait mouche dès leur apparition sur la SF90. 

"Sur la voiture actuelle, la réglementation étant la même l'année prochaine, ce sera certainement intéressant", confirme le directeur de Ferrari, Mattia Binotto. "Quoi que nous bâtissions cette saison en matière de compréhension, ce sera la clé également pour l'année prochaine. C'est pourquoi nous mettons toujours l'accent sur le fait de placer des efforts pour 2019, non seulement car nous sommes en quête de victoires, mais aussi parce que nous savons qu'une bonne compréhension de la performance globale de la monoplace cette saison se fera au bénéfice de l'année prochaine."

La philosophie de départ conservée

Sebastian Vettel, Ferrari SF90

En début d'année, Ferrari a fait le choix d'une monoplace rapide en ligne droite pour profiter des qualités de son unité de puissance, sans aller chercher trop d'appui aéro. C'est ce qui a coûté cher durant la première partie de saison, mais le travail réalisé ces dernières semaines démontre selon Mattia Binotto qu'inverser la tendance était possible en recherchant le bon équilibre, sans toutefois renier totalement la philosophie de départ. 

"Sur l'aileron avant, je crois que certains nous copient actuellement, plus que nous copions les autres", fait-t-il remarquer. "Je pense donc que la voiture de l'année prochaine sera un développement de l'actuelle. Pour développer une monoplace efficace, il est toujours important d'économiser du carburant, d'avoir de la vitesse, et je ne pense pas que ce soit un concept totalement erroné ou mauvais. Si l'on regarde derrière nous et que l'on compte les opportunités de victoire manquées, je ne pense pas que nous soyons du mauvais côté de la balance. Il y a eu d'autres raisons pour lesquelles nous n'avons pas été aussi performants que prévu cette saison. Ça ne vient pas uniquement du concept de la voiture. À partir du moment où les faiblesses ont été corrigées, nous pouvons être plutôt compétitifs et je crois que les derniers Grands Prix l'ont montré."

Article suivant
Nouvelle écurie : la F1 dit n'avoir "aucune discussion sérieuse"

Article précédent

Nouvelle écurie : la F1 dit n'avoir "aucune discussion sérieuse"

Article suivant

Le GP de Russie ne quittera pas Sotchi pour St-Pétersbourg

Le GP de Russie ne quittera pas Sotchi pour St-Pétersbourg
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Basile Davoine