Ferrari révèle la cause sans précédent du problème de Leclerc

Quelques jours après la défaillance qui a coûté la victoire à Charles Leclerc lors du Grand Prix de Bahreïn, la Scuderia Ferrari a dévoilé son origine.

Ferrari révèle la cause sans précédent du problème de Leclerc

Alors qu'il menait la course quasiment sans discontinuer depuis le sixième tour, Charles Leclerc a soudainement dû ralentir dans la 46e boucle, en proie à un problème technique l'obligeant à rouler à plusieurs secondes de son rythme normal. Dans ces conditions, et alors qu'il comptait respectivement une dizaine et plus d'une trentaine de secondes d'avance sur les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, le Monégasque n'a rien pu faire pour empêcher les deux hommes de le passer. Il ne doit son podium final qu'à l'intervention de la voiture de sécurité, alors que Max Verstappen était revenu sur ses talons.

Lire aussi:

La Scuderia Ferrari a depuis lors mené son enquête sur la cause de ce problème qui s'apparentait à un problème sur un cylindre. La structure de Maranello a livré ce vendredi ses conclusions, dans un cours communiqué publié sur son site Internet et relayé sur les réseaux sociaux. "Charles Leclerc va utiliser la même unité de puissance en Chine que celle utilisée pour le Grand Prix de Bahreïn", commence ainsi Ferrari, abondant dans le sens d'une information que nous vous livrions ce matin.

"L'unité de puissance va être dûment montée dans la voiture numéro 16, dans laquelle le pilote monégasque a dû se contenter la troisième place après avoir mené la course avec classe jusqu'à quelques tours du drapeau à damier."

"Suite à la course, les techniciens et ingénieurs de la Scuderia Ferrari Mission Winnow ont retracé le problème de la voiture jusqu'à un court-circuit dans une unité de contrôle du système d'injection. Ce type de problème n'avait jamais été vu avant sur la pièce en question."

 
partages
commentaires
Les dépassements en hausse de 50% lors de certaines courses ?
Article précédent

Les dépassements en hausse de 50% lors de certaines courses ?

Article suivant

Le 100e GP : Moss intraitable sur la Nordschleife

Le 100e GP : Moss intraitable sur la Nordschleife
Charger les commentaires