Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ferrari : Le problème de Leclerc n'est pas lié au MGU-H

partages
commentaires
Ferrari : Le problème de Leclerc n'est pas lié au MGU-H
Par :
31 mars 2019 à 20:45

La Scuderia Ferrari explique n'avoir pas encore détecté la cause de la défaillance survenue sur l'unité de puissance de Charles Leclerc, mais est déjà en mesure d'écarter l'éventualité d'une panne du MGU-H.

Charles Leclerc a mené le Grand Prix de Bahreïn du sixième au 47e tour (à l'exception de son arrêt au stand) et comptait une dizaine de secondes d'avance sur Lewis Hamilton lorsqu'il a subi un problème technique qui l'a considérablement ralenti. Le Monégasque a ainsi perdu ce qui pouvait être sa première victoire en Formule 1, même s'il est monté sur la troisième marche du podium.

La Scuderia Ferrari va désormais s'atteler à analyser l'unité de puissance défectueuse, mais d'après le directeur d'équipe Mattia Binotto, il est déjà clair que le souci est lié au moteur à combustion interne.      

Lire aussi:

"Nous sommes en train de vérifier le moteur, donc nous n'avons pas encore une explication claire de ce qui s'est passé", déclare Binotto. "C'est un problème moteur. Nous avons eu un souci de combustion sur un cylindre, mais il reste à en comprendre [la cause]."

Charles Leclerc, Ferrari SF90
Mattia Binotto, Team Principal Ferrari

"C'est un problème unique qui sera facilement résolu. Il n'est pas lié à la façon dont nous utilisons le moteur, la cartographie ou quoi que ce soit. C'est forcément une défaillance d'un élément unique, et nous allons trouver quoi."

Lire aussi:

Il avait toutefois été suggéré que le problème puisse être lié au MGU-H, notamment compte tenu de certains messages radio. Binotto, lui, semble tomber des nues : "Je ne sais pas d'où venaient les rumeurs. Il n'y avait aucun problème avec le MGU-H. Quand quelque chose comme ça se produit, on essaie de modifier les cartographies. On essaie de voir s'il y a une façon ou une autre d'arranger les choses. Ce n'était pas le cas aujourd'hui, donc nous avons dû gérer la course."

"C'était une décision courageuse de continuer à courir dans ces conditions. Mais au final, c'est une troisième place importante ; c'était donc probablement la bonne décision."

Avec Jonathan Noble

 

Article suivant
Photos - La course du Grand Prix de Bahreïn 2019

Article précédent

Photos - La course du Grand Prix de Bahreïn 2019

Article suivant

Norris ouvre le compteur de McLaren en beauté

Norris ouvre le compteur de McLaren en beauté
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Benjamin Vinel