Ferrari booste son département de contrôle qualité

L'écurie Ferrari a recruté Maria Mendoza, une experte en métaux et en produits chimiques, pour aider le département de contrôle qualité de Maranello.

L'arrivée de Mendoza au sein de la structure vient à un moment crucial, alors que la Scuderia redouble d'efforts pour améliorer sa fiabilité après sa récente série de problèmes. Elle travaille chez FIAT depuis 2012 et a récemment été nommée responsable qualité fournisseur des groupes motopropulseurs en Europe, au Moyen-Orient et au Afrique du groupe FIAT Chrysler.

Le président de Ferrari, Sergio Marchionne, a pressé Ferrari d'élever son niveau de contrôle qualité, le directeur technique Mattia Binotto, qui travaille sur ce domaine depuis quelque temps sur cette question, expliquant que des changements étaient en cours.

S'exprimant au Japon le week-end passé, Binotto a expliqué : "Ce que nous envisageons, c'est déjà prévu, c'est d'améliorer notre département qualité. Notre département qualité sera et, quelque part, est déjà renforcé et ce sont les changements dont parlait notre président."

Les espoirs de titre de Sebastian Vettel sont en balance après un accident à Singapour et des problèmes moteur en Malaisie et au Japon, qui l'ont relégué à 59 points de la tête avec au maximum 100 unités disponibles d'ici la fin de saison.

Marchionne a révélé plus tôt cette semaine que c'était une bougie à 59 euros qui avait contraint Vettel à l'abandon lors du Grand Prix du Japon. 

Dans une interview avec CNBC, Marchionne a déclaré : "C'était une absurdité technique que cela ait un impact sur une voiture qui coûte des millions d'euros. Nous devons renouveler notre implication concernant la qualité des pièces qui arrivent en F1."

"C'est un problème que nous avons probablement ignoré au fil du temps parce que ça n'a jamais été d'une grande importance. Mais désormais, nous avons vu au moins trois cas dans lesquels ça a eu un impact dévastateur sur la performance. Nous allons corriger cela."

Ferrari poursuit ses investigations concernant la cause de la défaillance de la bougie, qui est arrivée une semaine après les multiples problèmes qui ont frappé l'écurie en Malaisie.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags maria mendoza, mattia binotto, sergio marchionne