Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Ferrari a "des réponses significatives" sur ses difficultés

partages
commentaires
Ferrari a "des réponses significatives" sur ses difficultés
Par :

La Scuderia Ferrari assure avoir réussi à comprendre pourquoi certaines évolutions n'avaient pas fonctionné sur la SF90 lors des derniers Grands Prix, notamment grâce à des tests menés en marge du Grand Prix d'Autriche.

Comme Sebastian Vettel le laissait entendre dès jeudi, Ferrari pense avoir trouvé des réponses essentielles pour expliquer les problèmes rencontrés avec son développement. La Scuderia estime désormais qu'elle doit faire en sorte de progresser en soufflerie pour y retrouver des conditions plus proches de la réalité de la piste. Lors de l'introduction d'évolutions, aussi bien l'an passé que cette saison, Ferrari a souvent fait face à des résultats qui n'étaient pas à la hauteur de ce qui avait été vu à Maranello. Ce fut notamment le cas du nouveau fond plat qui n'avait pas apporté satisfaction au Grand Prix de France, avant d'être à nouveau testé en Autriche après n'avoir jamais été utilisé en course. 

Lire aussi:

"En Autriche, nous avons fait des mesures, essayé de comprendre le problème et ce qui n'allait pas avec le fond plat", explique Mattia Binotto, directeur de l'écurie italienne. "Nous avons des réponses importantes et significatives suite à ces tests. Au moins, maintenant nous comprenons pourquoi ça n'a pas fonctionné, et désormais nous savons évidemment sur quoi progresser. Il n'y a rien ici [à Silverstone], nous avons encore le fond plat que nous avions au Paul Ricard et en Autriche."

Très précis dans le langage utilisé, Binotto insiste sur le fait qu'il serait "faux de parler d'une mauvaise corrélation" entre la soufflerie et la piste. "Je peux seulement vous dire que dans des conditions spécifiques, nous n'obtenions certainement pas en piste ce que nous attendions depuis la soufflerie", souligne-t-il. "Ce sont des limites cadres que nous devons corriger pour nous assurer que ce soit plus représentatif dans tous les cas de figure."

Le discours de Binotto laisse penser que Ferrari pourrait avoir rencontré des problèmes de précision avec ses outils de CFD (Mécanique des fluides numérique). Au Castellet, la Scuderia avait par exemple introduit avec succès un nouvel aileron avant ainsi que des nouveaux conditionneurs de flux, démontrant que toutes les évolutions n'étaient pas affectées. 

EL3 - Les Ferrari un souffle devant Hamilton après le crachin

Article précédent

EL3 - Les Ferrari un souffle devant Hamilton après le crachin

Article suivant

LIVE Formule 1, GP de Grande-Bretagne: Qualifications

LIVE Formule 1, GP de Grande-Bretagne: Qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Races
Auteur Basile Davoine