Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
32 jours

C'était un 28 juin : Ferrari renoue avec le doublé en F1

partages
commentaires
C'était un 28 juin : Ferrari renoue avec le doublé en F1
Par :
28 juin 2020 à 11:45

Il y a 22 ans jour pour jour, Michael Schumacher remportait le Grand Prix de France. Il s'agissait également du premier doublé Ferrari en huit ans.

Huitième manche du Championnat du monde de Formule 1 en 1998, le Grand Prix de France est situé à la mi-saison. Disputé sur le tracé de Magny-Cours, l'épreuve voit arriver Mika Häkkinen en leader du championnat, avec trois victoires contre deux pour Michael Schumacher. L'Allemand reste toutefois sur un succès idéal au Canada et entend confirmer ce qui pourrait être un inversement du rapport de force.

Lors des qualifications, Häkkinen confirme la rapidité redoutable de la McLaren en décrochant la pole position, mais Schumacher parvient à se hisser en première ligne à ses côtés, devançant l'autre Flèche d'Argent de David Coulthard.

Lire aussi :

Le dimanche 28 juin 1998, au moment de l'extinction des feux, la Stewart-Ford de Jos Verstappen cale sur la grille et provoque un drapeau rouge. La deuxième procédure de départ est la bonne et, malgré une bonne impulsion, Häkkinen se fait surprendre avant le premier virage à la fois par Schumacher mais également par l'autre Ferrari d'Eddie Irvine. Le Finlandais ne le sait pas encore, mais il a perdu la course et ne reverra pas les deux voitures rouges.

Dominateur, Schumacher ne laisse que des miettes à la concurrence et s'impose avec une vingtaine de secondes d'avance sur son coéquipier, capable de résister jusqu'au bout à Häkkinen. Avec Schumacher et Irvine, la Scuderia signe surtout son premier doublé depuis plusieurs années. Le précédent remontait huit ans auparavant, en 1990, avec une victoire d'Alain Prost devant Nigel Mansell au Grand Prix d'Espagne. Il s'agit à l'époque du 42e doublé de l'équipe italienne en F1, qui en compte à ce jour 84.  

"Nous sommes pour la première fois réellement en mesure de battre les McLaren. C'est la fin de leur suprématie", assure alors Schumacher, saluant également les progrès du manufacturier Goodyear. Néanmoins en dépit de cette confiance en forte hausse, confirmée par un troisième succès consécutif à Silverstone, il ne parviendra pas à priver Häkkinen du titre mondial cette année-là.

Podium: le vainqueur Michael Schumacher, Ferrari, deuxième place pour Eddie Irvine, Ferrari, troisième place pour Mika Hakkinen, McLaren
Article suivant
Renault : Un seul cas de COVID-19 mènerait au forfait

Article précédent

Renault : Un seul cas de COVID-19 mènerait au forfait

Article suivant

Wolff pense que Racing Point peut surprendre en Autriche

Wolff pense que Racing Point peut surprendre en Autriche
Charger les commentaires