Ferrari ne pense pas avoir la 3e meilleure F1 malgré les évolutions

partages
commentaires
Ferrari ne pense pas avoir la 3e meilleure F1 malgré les évolutions
Par :

Malgré la bonne prestation de Charles Leclerc au GP de Grande-Bretagne, Ferrari ne croit pas avoir la troisième meilleure voiture de F1, en dépit des performances améliorées par les évolutions apportées.

Sur le circuit de Silverstone le week-end passé, Charles Leclerc a été le pilote le plus proche des Mercedes et de la Red Bull de Max Verstappen en se qualifiant en quatrième place puis en s'emparant du podium dans les derniers tours de l'épreuve, à la faveur de la crevaison de Valtteri Bottas. Malgré tout, si la configuration à faible appui utilisée par la Scuderia Ferrari pour le GP de Grande-Bretagne semble l'avoir placée devant McLaren, Renault et Racing Point, Maranello pense que la position à l'avant du groupe de chasse va fluctuer pendant le reste de la campagne.

Interrogé par Motorsport.com, Mattia Binotto juge que la SF1000 n'est pas devenue la troisième meilleure voiture de la saison : "Nous sommes clairement derrière Mercedes et Red Bull. Je pense que nous sommes très proches des autres."

Lire aussi :

"Ici [à Silverstone], nous avons apporté un package à faible appui qui valait quelques centièmes dans l'optimisation de notre package. Mais je pense que c'est très serré. Il va y avoir des courses où ce sera plus resserré et d'autres où nous resterons devant. Donc notre tâche, notre devoir, est de développer la voiture."

Le podium de Leclerc à Silverstone est forcément un coup de fouet bienvenu pour l'équipe après un début de saison 2020 difficile. Mais dans le même temps, la performance en retrait de Sebastian Vettel a de quoi laisser un goût amer. Après avoir perdu du temps de roulage suite à des problèmes techniques vendredi et samedi matin, l'Allemand ne s'est jamais senti à l'aise dans la SF1000 dans les moments importants. Dixième des qualifications, il a également terminé à cette position en course.

Lire aussi :

Binotto est clair sur le fait que l'équipe ne peut pas se permettre d'écarter d'un revers de main les aspects "négatifs" du week-end et qu'il faut s'assurer que cela ne se répète pas à l'avenir, à commencer par la course de cette fin de semaine. 

"Assurément, avec Charles, nous avons optimisé le package et avons extrait une grande partie du potentiel de la monoplace. Et [c'était] une belle course, donc [je suis] plutôt heureux à cet égard. Je pense que nous avons globalement bien travaillé tout au long du week-end, sur le circuit, sur le package aéro et sur la gestion des pneus."

"On ne peut pas être satisfaits des problèmes rencontrés vendredi, qui sont des problèmes de fiabilité et d'installation, qui n'aident pas la situation de Sebastian. Le week-end n'a donc pas été parfait de notre côté. C'est sans compter la performance globale de la voiture, qui pour le moment n'est pas assez bonne. Le week-end n'a donc pas été parfait dans l'ensemble. Il y a eu de belles choses, mais il y a eu aussi des choses négatives."

Pirelli : Pas de risque avec les pneus plus tendres à Silverstone

Article précédent

Pirelli : Pas de risque avec les pneus plus tendres à Silverstone

Article suivant

Un mur de pneus installé à l'endroit du crash de Kvyat

Un mur de pneus installé à l'endroit du crash de Kvyat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard