Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
238 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Ferrari observe des relations saines entre Vettel et Leclerc

partages
commentaires
Ferrari observe des relations saines entre Vettel et Leclerc
Par :
18 nov. 2019 à 10:40

En dépit de l'accrochage polémique d'Interlagos, Mattia Binotto assure que les relations sont meilleures qu'on le croit entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc.

Le Grand Prix du Brésil a constitué un nouvel épisode dans la gestion des relations entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc. L'accrochage ayant mis au tapis les deux pilotes Ferrari n'a évidemment pas été du goût de leur équipe, mais Mattia Binotto a d'emblée affirmée son souhait de ne pas réagir "à chaud" et de prendre le temps d'apaiser la situation ces prochains jours en interne. Refusant de s'éterniser sur les circonstances de l'accident, le patron de la Scuderia a toutefois tenu à éclaircir les choses quant à la gestion des deux hommes : il l'assure, leurs rapports sont plus sains que ce que certains veulent croire. Et ce en dépit des nombreux accrocs survenus durant cette saison 2019...

"Ce que je peux lire ou entendre est assez différent de ce que je peux voir en interne", affirme Mattia Binotto. "C'est vrai qu'à Monza, ça n'a pas été une situation facile à gérer. Ils ont dû clarifier les choses, ils se sont parlé, face-à-face, ouvertement. Il s'est passé la même chose après la Russie. Actuellement, ils ont de bonnes relations et s'entendent bien. Ce qui s'est passé aujourd'hui [dimanche] n'aidera peut-être pas, mais je ne pense pas du tout que ce soit un drame."

Lire aussi :

Repoussant les discussions à une rencontre qui se fera dans le secret des murs de Maranello et à froid, Mattia Binotto a confié avoir tout de même parlé brièvement à ses deux pilotes juste après la course d'Interlagos. "La raison principale, c'était pour leur dire qu'ils allaient donner des interviews et que la seule chose qui était satisfaisante à en entendre était qu'ils se sentaient désolés pour l'équipe", a-t-il justifié.

Ce sentiment, tous les deux l'ont en effet exprimé lorsqu'ils se sont présentés devant les différents micros de la presse dans le paddock brésilien. Interrogé par Sky Sports, Charles Leclerc est allé un peu plus loin en confirmant que la situation n'avait rien d'un tournant décisif dans les relations entre les deux coéquipiers. "Je suis certain que nous sommes suffisamment matures pour mettre ça derrière nous", a-t-il assuré. "Au final, nous nous sentons tous les deux extrêmement désolés pour l'équipe. C'est le résultat final, les deux voitures n'ont pas terminé la course et c'est très décevant. Pour l'avenir, nous devons mettre ça derrière nous et nous continuerons à travailler ensemble."

Article suivant
Grosjean : "C'est une année de misère..."

Article précédent

Grosjean : "C'est une année de misère..."

Article suivant

Albon n'est "pas en colère contre Hamilton"

Albon n'est "pas en colère contre Hamilton"
Charger les commentaires