Vettel : "La quatrième place n'est pas satisfaisante"

partages
commentaires
Vettel :
Par : Basile Davoine
27 oct. 2018 à 19:44

Sebastian Vettel ne se satisfait pas de la quatrième place décrochée en qualifications à Mexico, derrière les Red Bull et Lewis Hamilton.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H traverse l'herbe après un tout-droit
Sebastian Vettel, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari
Marcus Ericsson, Sauber C37 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H aux stands
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H and Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+

En retrait vendredi lors des premiers essais libres, au sein d'une hiérarchie qui restait difficile à percevoir, Ferrari a bien dû s'avouer vaincu en qualifications face aux Red Bull, mais également face à la Mercedes de Lewis Hamilton. Une semaine après avoir renoué avec la victoire à Austin, la Scuderia souffre davantage à Mexico mais n'est pas pour autant décrochée dans la lutte pour la victoire qui se jouera dimanche. 

Quatrième sur la grille de départ, Sebastian Vettel a bien conscience que ses infimes chances de titre ne sont sans doute que mathématiques et peu réalisables, mais l'Allemand souhaite boucler au mieux sa saison 2018. En qualifications ce samedi, il ne lui aura manqué que deux dixièmes pour s'approcher du poleman Daniel Ricciardo.   

"Ce n'était pas un tour très propre", décrit le quadruple Champion du monde. "Je savais que je devais trouver deux dixièmes si je voulais améliorer, c'était très serré, ce n'était pas un mauvais tour. Je suis assez content, nous avons tiré plus ou moins le meilleur de la voiture. Je sais que la quatrième place n'est pas satisfaisante. Nous verrons ce que nous pourrons faire demain, nous avons une bonne vitesse de pointe, donc peut-être que nous pouvons faire quelque chose au premier virage."

Lire aussi:

"Nous avons peut-être la meilleure fiabilité jusqu'à présent. Les Red Bull sont très rapides et seront dures à battre, mais peut-être qu'elles se vaincront elles-mêmes. Il faut attendre de voir. Hier, ça allait."

Vainqueur le week-end dernier, Kimi Räikkönen poursuit quant à lui son week-end discret, avec une sixième place sur un tracé où il ne semble pas pour le moment prendre un plaisir fou. 

"Dans l'ensemble, ça allait", résume le Finlandais, toujours laconique. "Un tour était bon à un endroit, et l'autre dans un autre endroit. Ce n'est pas idéal. C'est mieux qu'hier, mais nous avons toujours des problèmes de sous-virage. C'est assez chaotique d'habitude [au départ], donc nous allons essayer de prendre un bon départ, de prendre l'aspiration, et nous verrons ce qui se passera."

Article suivant
Ricciardo : Je savais que la pole "était à ma portée"

Article précédent

Ricciardo : Je savais que la pole "était à ma portée"

Article suivant

Grosjean : "Ça ne colle pas entre Mexico et Haas !"

Grosjean : "Ça ne colle pas entre Mexico et Haas !"
Charger les commentaires