La FIA presse le GP du Brésil de renforcer sa sécurité

Les organisateurs du Grand Prix du Brésil de Formule 1 ont reçu une série de recommandations de la FIA suite aux incidents survenus le mois dernier.

Au moins trois tentatives de braquage ont été recensées en marge de la dernière édition du Grand Prix du Brésil, ce qui avait notamment entraîné l'annulation des essais Pirelli prévus dans la foulée. Le renforcement de la sécurité décidé après le premier incident, dont avait été victime du personnel de Mercedes, n'avait pas empêché les deux autres de survenir.

Les dirigeants de la Formule 1 ainsi que la FIA ont évoqué ce sujet grave récemment et les conclusions ont été rapportées par le Conseil mondial du sport automobile, réuni à Paris mercredi.

"Un rapport sur les incidents de sécurité survenus lors du Grand Prix du Brésil, demandé par la FIA au détenteur des droits commerciaux (CRH), a été présenté devant le Conseil mondial", précise un communiqué de la FIA. "Suivant le rapport, le CRH a recommandé au promoteur, qui est responsable de la sécurité de l'événement, d'avoir recours à un expert de sécurité indépendant pour évaluer et conseiller les projets en la matière, l'implantation d'un poste de police sur le circuit, ainsi qu'améliorer la communication globale entre la sécurité du promoteur, la police et les parties prenantes de la F1."

"Le Conseil mondial a exhorté le promoteur à mettre en place ces recommandations et à améliorer la situation avant l'édition de l'année prochaine. La FIA proposera de participer aux discussions avec les autorités locales et de surveiller étroitement la situation."

Le circuit de São Paulo fait actuellement l'objet d'un processus de vente visant à le privatiser, ce qui, selon le maire de la ville, devrait également favoriser l'amélioration de la sécurité.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Circuit Interlagos
Type d'article Actualités
Tags fia, sécurité