La FIA autorise les rétroviseurs sur le Halo

partages
commentaires
La FIA autorise les rétroviseurs sur le Halo
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
25 avr. 2018 à 09:50

La FIA a informé les écuries de Formule 1 qu'elles étaient désormais autorisées à monter leurs rétroviseurs sur le Halo, tant qu'elles respectent la réglementation en vigueur.

Halo de la Haas F1 Team VF-18
Halo de la Mercedes-AMG F1 W09
Halo de la Force India VJM11
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 Renault
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Lance Stroll, Williams FW41
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Les rétroviseurs sont devenus un point de débat, les pilotes remarquant qu'il est devenu encore plus dur de voir derrière eux avec la nouvelle réglementation concernant les ailerons arrière, d'autant que des équipes comme Ferrari adaptent leur design plus que jamais pour trouver des gains aérodynamiques.

Les teams sont désormais autorisés à monter les rétroviseurs sur le Halo dans cette optique. Après des demandes à ce sujet, Nikolas Tombazis, directeur technique monoplace de la FIA, a clarifié la position de la fédération et a donné le feu vert pour ce type de design.

Cependant, il faudra continuer à respecter la réglementation actuelle concernant les rétroviseurs, notamment les règles qui spécifient l'endroit où ils doivent être situés, leurs dimensions minimales de 150 mm x 50 mm et la vision vers l'arrière, testée par la FIA : un pilote doit être capable de lire des lettres ou des numéros placés derrière la voiture.

Les rétroviseurs devront également respecter la réglementation sur les pièces se trouvant à moins de 20 mm du Halo, qui couvre les appendices aérodynamiques.

Dans une directive technique, la FIA a indiqué aux équipes qu'il leur revenait de prouver que les montants étaient suffisamment sûrs : "Vous devez nous convaincre que l'installation est suffisamment rigide pour assurer que le rétroviseur ne vibre pas trop, car cela limiterait la vision du pilote."

De plus, les rétroviseurs ne peuvent être montés à la fois sur le Halo et sur le châssis, car enlever le Halo serait alors plus compliqué.

Tombazis écrit : "Nous n'accepterons pas un double montant des rétroviseurs (Halo + cellule de survie traditionnelle), car cela pourrait retarder les secouristes si jamais ils ont besoin d'enlever le Halo suite à un accident."

La FIA a également souligné que les équipes ne pourraient pas installer des caméras sur des rétroviseurs montés sur le Halo, et que cela pourrait poser problème si la FOM demandait à ce qu'une voiture en particulier utilise une telle caméra.

"Nous n'accepterons pas qu'un câble ou des raccords passent par les appendices aérodynamiques du Halo. Par conséquent, dans les rares cas où il sera demandé à une équipe de monter des caméras sur les rétroviseurs, celle-ci devra installer les rétroviseurs sur le châssis ou sur les pontons", conclut Tombazis.

Concept de rétroviseur monté sur le Halo de la Ferrari SF71-H
Concept de rétroviseur monté sur le Halo de la Ferrari SF71-H

Photo de : Matthew Somerfield

Prochain article Formule 1
Hülkenberg et Sainz facilitent le développement de Renault

Article précédent

Hülkenberg et Sainz facilitent le développement de Renault

Article suivant

Le programme TV du Grand Prix d'Azerbaïdjan

Le programme TV du Grand Prix d'Azerbaïdjan
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités