Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
22 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
29 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
50 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
56 jours

La FIA crée une hotline pour signaler les infractions

partages
commentaires
La FIA crée une hotline pour signaler les infractions
Par :
26 mai 2020 à 09:57

La FIA vient d'annoncer la création d'une hotline permettant de signaler d'éventuelles infractions à ses règlements.

La toute nouvelle FIA Ethics and Compliance Hotline va permettre davantage d'intégrité dans le monde du sport et de l'automobile, donnant l'opportunité aux lanceurs d'alerte de signaler anonymement les comportements antisportifs dont ils pourraient être témoins.

Voici la liste des infractions pouvant être signalées, telle qu'établie par la FIA, sur la plateforme https://fia-ethicsline.com/index.php. Cette dernière est disponible 24h/24, 7j/7.

  • Violations présumées ou réelles des principes éthiques contenus dans les règlements de la FIA (par exemple, discrimination, harcèlement, pots-de-vin, corruption, conflit d'intérêts, fraude, blanchiment d'argent)
  • Problèmes liés à l’intégrité du sport ou à la manipulation des compétitions de la FIA (par exemple, mesures prises pour modifier le résultat d’une compétition de la FIA)
  • Violations présumées ou réelles du Règlement antidopage de la FIA (par exemple, utilisation, ou tentative d’utilisation, ou trafic d’une substance interdite)

Si la confidentialité sera assurée aux lanceurs d'alerte, la FIA se montre très claire sur le sérieux de la démarche : "Toute crainte d'infraction doit être rapportée de bonne foi. La personne effectuant le signalement doit avoir des arguments raisonnables démontrant la véracité et la précision de ses informations."

De plus, la fédération ne sera pas clémente en cas d'abus. "Utiliser la plateforme de manière intentionnelle, imprudente ou négligente pour faire un rapport erroné ou trompeur afin de nuire verra ce rapport abandonné et éventuellement des poursuites disciplinaires engagées (notamment via une plainte ou des poursuites pénales)."

Cette création intervient quelques mois après une longue polémique sur l'unité de puissance utilisée par Ferrari en 2019, soupçonnée d'illégalité par la concurrence ; un lanceur d'alerte avait attiré le regard de la FIA sur le sujet, même si la fédération y prêtait déjà attention. Incapable de prouver l'infraction, elle avait finalement trouvé un accord confidentiel avec la Scuderia.

Lire aussi :

Cette hotline pourrait s'avérer particulièrement utile en tant que moyen de dissuasion dans le contexte du tout nouveau Règlement Financier de la Formule 1 pour 2021, avec un plafond budgétaire dont on sait qu'il pourrait être difficile à faire respecter. "La dénonciation est le meilleur moyen de dissuasion dans notre sport", affirmait en 2017 Otmar Szafnauer, directeur de l'écurie Racing Point (alors Force India). "Ce sont les gens qui quittent une équipe en sachant quelque chose et qui en rejoignent une autre. Ils disent : 'Vous savez ce qu'ils font, eux ? Ils contournent le plafond de 150 millions en faisant ça'."

Article suivant
Haas F1 n'a pas fait d'offre à Vettel

Article précédent

Haas F1 n'a pas fait d'offre à Vettel

Article suivant

McLaren va licencier 1200 personnes

McLaren va licencier 1200 personnes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel