Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
111 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
118 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
167 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
181 jours

Respect des règles : la FIA dit aux écuries de lui faire confiance

partages
commentaires
Respect des règles : la FIA dit aux écuries de lui faire confiance
Par :
16 avr. 2020 à 07:02

Malgré la controverse autour du moteur Ferrari l'an dernier, la FIA assure aux écuries de Formule 1 qu'elles peuvent lui faire confiance pour faire respecter des règles techniques de plus en plus complexes.

L'instance internationale a mené une enquête approfondie sur l'unité de puissance Ferrari 2019, dans un contexte de suspicion provenant des écuries concurrentes, selon lesquelles l'équipe italienne avait trouvé une manière intelligente de contourner les restrictions de débit de carburant. Au bout du compte, la FIA n'a pas pu prouver que Ferrari avait enfreint les règles. Au lieu de ça, un accord secret a été conclu avec l'écurie pour clore le dossier. 

Lire aussi :

À la suite de cette affaire, les écuries rivales se sont notamment plaintes de l'incapacité de la FIA à comprendre pleinement ce que Ferrari avait fait, ouvrant la question de savoir si l'instance dirigeante était en mesure ou non de rattraper les équipes enfreignant la réglementation. 

Président de la FIA, Jean Todt a réagi à ces suggestions. Il a déclaré que s'il n'y aurait jamais la garantie que toutes les potentielles infractions soient détectées, sa conviction était que l'expertise de son personnel alliée à la modernité du monde d'aujourd'hui permettait de s'assurer que personne ne puisse s'en sortir en cas de triche flagrante. 

"C'est probablement plus complexe aujourd'hui mais, ceci étant dit, si l'on regarde l'organisation de la FIA maintenant au niveau technique par rapport à ce qu'elle était, elle n'a jamais été à ce niveau", explique-t-il dans un entretien exclusif avec Motorsport.com

"Je crois que dans un monde moderne, avec des lanceurs d'alerte, avec tout ça, ça rend les choses bien plus difficiles pour ceux qui ont des responsabilités de demander à certains de leurs membre d'équipe d'être complices d'actes répréhensibles."

"Avec les gens qui passent d'une équipe à une autre, ça rend [ce genre de] choses très difficile. Mais si vous me dites : 'Pouvez-vous me dire que, quoi qu'il arrive, vous seriez capables de [tout] détecter ?' Alors la réponse est non."

Article suivant
Pas de grands rassemblements en Allemagne et Belgique jusqu'à fin août

Article précédent

Pas de grands rassemblements en Allemagne et Belgique jusqu'à fin août

Article suivant

McLaren redoute la disparition de certaines écuries

McLaren redoute la disparition de certaines écuries
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble