Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
30 jours
31 oct.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
51 jours
04 déc.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

La FIA n'empêchera pas les évolutions "gratuites" Racing Point/AlphaTauri

partages
commentaires
La FIA n'empêchera pas les évolutions "gratuites" Racing Point/AlphaTauri
Par :

La FIA a indiqué aux écuries qu'elle n'allait pas abandonner la règle qui permettra à Racing Point et AlphaTauri d'obtenir des évolutions "gratuites" en 2021.

La règle en question, établie dans le cadre du règlement 2021 et face aux conséquences de la pandémie de COVID-19 qui ont obligé au maintien des monoplaces actuelles l'an prochain également, dispose que les équipes qui utilisent en 2020 des pièces 2019 non listées (qu'elles n'ont donc pas à concevoir elles-mêmes) pourront utiliser en 2021 la version 2020 de ces éléments sans avoir à se servir d'un des deux jetons introduits pour limiter le développement possible.

Racing Point et AlphaTauri sont les deux écuries qui vont bénéficier de cette règle, car elles utilisent actuellement des pièces 2019 fournies respectivement par Mercedes et Red Bull, à l'image des suspensions. Pour Haas, en revanche, cela ne sera pas le cas puisque l'équipe dispose déjà d'éléments 2020 de Ferrari.

Cet ajout tardif au Règlement Technique 2021 de la FIA, l'article 22.8.5.b, est rédigé comme suit : "Dans le cas où l'équipe cliente a utilisé [...] la spécification de 2019 de l'équipe fournisseur pendant la saison 2020, mais souhaite passer à la spécification de 2020 pour la saison 2021, ce changement sera acceptable sans l'utilisation de jetons."

Lire aussi :

Après l'accord initial des écuries sur cette modification des règles, certaines y ont réfléchi à deux fois et ont ensuite tenté de convaincre la FIA de faire marche arrière quand elles se sont rendu compte que les deux équipes en question pourraient effectuer des changements substantiels pouvant améliorer les performances de leurs voitures, alors que toutes les autres structures n'auront le droit qu'à deux jetons de développement, à dépenser pour une ou deux zones spécifiques.

"Je pense que le seul point sur lequel nous débattons encore pour l'année prochaine, c'est que nous ne sommes pas entièrement satisfaits qu'il y ait des équipes qui puissent finalement faire passer l'ensemble de leur package de 2019 à 2020", a déclaré Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, en réponse à Motorsport.com. "Cela serait injuste, car la saison avec deux jetons est similaire pour tout le monde. Nous n'avons que deux jetons, et tout le monde devrait être limité à cela."

Les tentatives de Ferrari, Renault et d'autres ont donc été vaines, comme l'a confirmé la fédération dans la désormais fameuse lettre envoyée par Peter Bayer, le secrétaire général aux sports mécaniques de la FIA. "Nous soulignons en outre qu'un certain nombre d'équipes ont demandé le retrait de l'article 22.8.5 b du Règlement Technique 2021", a-t-il écrit.

"Le retrait de cet article à ce stade serait injuste pour la planification des équipes directement concernées. Tout en comprenant les préoccupations de certains par rapport à cette clause, nous ne pouvons pas soutenir cette demande, à moins bien sûr qu'il y ait unanimité parmi les 10 équipes."

Comme les autres décisions révélées, celle-ci risque à nouveau de faire grimper la tension d'un cran dans un paddock déjà grandement crispé par le contexte de l'affaire des écopes de freins Racing Point et la finalisation des Accords Concorde.

Avec Adam Cooper 

Related video

EL1 - Les Mercedes de Bottas et Hamilton sur leur planète

Article précédent

EL1 - Les Mercedes de Bottas et Hamilton sur leur planète

Article suivant

Pour McLaren, il faudra bien réfléchir aux règles contre la copie

Pour McLaren, il faudra bien réfléchir aux règles contre la copie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard