La FIA fait changer les extracteurs F1 après l'accident de Monger

partages
commentaires
La FIA fait changer les extracteurs F1 après l'accident de Monger
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
25 mai 2017 à 07:47

Après avoir enquêté sur l'accident de Billy Monger en Formule 4, la FIA a obligé les écuries de Formule 1 à modifier leur extracteur.

Laurent Mekies, directeur de la sécurité à la FIA, a envoyé une note aux équipes leur indiquant de modifier leur extracteur pour le Grand Prix de Monaco de ce week-end, ce qui laisse entendre que celui de la voiture percutée par Monger aurait pu contribuer à la gravité de son accident – le jeune Britannique a perdu ses jambes.

Mekies a également confirmé qu'à partir de maintenant, les extracteurs seraient inspectés par le département de sécurité.

"Après plusieurs incidents entre l'avant d'une monoplace et l'arrière d'une autre ces derniers mois dans diverses catégories monoplaces, la FIA souhaite que toutes les écuries de F1 s'assurent que leur design d'extracteur ne peut agir agressivement durant un tel incident", écrit Mekies.

"Compte tenu de la solidité, de la forme et de la position des extracteurs, ils sont devenus l'un des principaux points de contact avec une autre voiture dans un accident, et ils altèrent la performance de la structure de crash de l'autre voiture."

"L'utilisation de designs agressifs ne sera plus permise à partir du Grand Prix de Monaco. Tous les extracteurs utilisés à partir de maintenant doivent être approuvés par le département technique de la FIA en premier lieu."

Clarifiant ce qu'était un design "non agressif", Mekies a expliqué qu'il ne devait pas être "géométriquement le premier point de contact entre le museau et la structure d'impact arrière", ni "dépasser de la structure d'impact arrière de plus de 45 mm".

 

Exemple d'un extracteur moins agressif
Exemple d'un extracteur moins agressif

Toutes les équipes n'ont pas forcément dû effectuer des modifications, car certains designs respectaient déjà les nouvelles règles, mais celles qui ont dû faire des changements ont validé leurs révisions lors des vérifications techniques. En effet, Jo Bauer, délégué technique de la FIA, a été aperçu en train d'inspecter plusieurs voitures dans les garages à Monaco ce mercredi.

"Nous avons dû changer notre extracteur", confirme Günther Steiner, directeur de Haas F1, pour Motorsport.com. "C'est pour une bonne raison. Les pièces sont arrivées mercredi, et tout va bien pour nous. Il a fallu changer l'extracteur et quelque chose sur la voiture, mais rien de trop exigeant. C'est la bonne chose à faire, et cette décision a reçu un soutien entier. Il y a une raison, et quand on apprend quelque chose, il faut le changer."

La FIA s'assurera par ailleurs que les écuries engagées dans d'autres catégories effectuent les changements nécessaires.

Article suivant
Brown : L'Indy 500 aide Alonso à être meilleur en F1

Article précédent

Brown : L'Indy 500 aide Alonso à être meilleur en F1

Article suivant

Vettel ne craint pas la malédiction Ferrari à Monaco

Vettel ne craint pas la malédiction Ferrari à Monaco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Auteur Adam Cooper