La FIA dément tout lien entre la forme de Ferrari et le nouveau capteur

partages
commentaires
La FIA dément tout lien entre la forme de Ferrari et le nouveau capteur
Par : Fabien Gaillard
9 oct. 2018 à 08:57

La FIA a battu en brèche les suggestions selon lesquelles le récent trou d'air dans les performances de Ferrari contre Mercedes avait quelque chose à voir avec son contrôle de l'unité de puissance italienne.

La configuration unique du système ERS de la Scuderia, qui utilise deux batteries au lieu d'une seule, a été cette saison au centre des suspicions, de Mercedes notamment, concernant sa légalité. La FIA a réagi à cela en procédant à un contrôle qui n'a officiellement jamais révélé d'illégalité et au terme duquel les instances étaient satisfaites.

Lire aussi :

Récemment, cependant, les W09 semblent avoir pris le pas sur des SF71H qui ne paraissent plus bénéficier du même avantage en vitesse qu'auparavant, notamment au début des lignes droites. D'aucuns n'ont pas tardé à lier cela à l'ajout d'un autre capteur sur le moteur par la fédération.

Malgré tout, selon Charlie Whiting, ce qui se passe du côté de Ferrari n'a rien à voir avec une quelconque action de la FIA. Ainsi, interrogé par Motorsport.com, le directeur de course de la F1 a répondu : "Je ne suis pas vraiment sûr de savoir pourquoi c'est arrivé, cette baisse de forme."

"Il y a eu de la spéculation sur le fait que ce serait dû à ce capteur magique que nous leur aurions fait installer. Je ne vais pas aller plus loin que cela, mais je dirais que du point de vue de la performance moteur, nous ne sommes pas d'accord avec ce qui a été suggéré. Il n'y a aucun lien."

Garder le secret

Lors du week-end du Grand Prix du Japon, Maurizio Arrivabene, le directeur de Ferrari, s'est ému du fait que, suite à la révélation d'informations au sujet des capteurs, il y avait un risque de voir des éléments liés à la propriété intellectuelle de la Scuderia, et notamment concernant son unité de puissance, fuiter dans le paddock.

Whiting et l'Italien se sont rencontrés à Suzuka samedi pour discuter de la situation, et le Britannique a clairement indiqué qu'il serait injuste que la FIA aille plus loin concernant ce qui s'était passé. "Nous avons discuté [samedi] matin, et désormais c'est clair. Je ne pense pas que je dois vous dire de quoi nous avons discuté, mais tout est clair des deux côtés."

Quand il lui est demandé avec insistance s'il pouvait clarifier le moment de l'ajout d'un second capteur sur la Ferrari, Whiting de botter en touche : "Non. Si je faisais ça, malheureusement je vous dirais tout concernant la Ferrari et donc je dirais tout sur la Ferrari à toutes les autres équipes, et ce n'est pas quelque chose que je peux faire."

Avec Jonathan Noble

Prochain article Formule 1
Hamilton demande "plus de respect" envers Vettel

Article précédent

Hamilton demande "plus de respect" envers Vettel

Article suivant

Ocon : "J’ai été trop de fois dans une situation difficile"

Ocon : "J’ai été trop de fois dans une situation difficile"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités