Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
42 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
49 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
63 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
77 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
91 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
112 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
126 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
133 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
147 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
154 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
168 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
182 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
210 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
231 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
238 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
252 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
266 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
287 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
301 jours

Le système hybride de Ferrari satisfait toujours la FIA

partages
commentaires
Le système hybride de Ferrari satisfait toujours la FIA
Par :
25 juil. 2018 à 14:14

Le directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting, insiste sur le fait que la FIA est toujours satisfaite du fonctionnement du système hybride de Ferrari, malgré des discussions au sein des équipes rivales.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Gene Haas, président de Haas F1 Team et Charlie Whiting, délégué FIA sur la grille
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, sur la grille
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

La FIA a annoncé à Monaco que son enquête avait suggéré que l'écurie italienne ne faisait rien de mal. Cependant, les rivaux continuent de s'interroger sur les performances récentes des voitures d'usine et des clients que sont Haas et Sauber.

"Il se passe quelque chose, ce n'est pas normal", a déclaré le pilote Renault, Nico Hülkenberg. "Depuis quelques week-ends, depuis la France je pense, toutes les voitures motorisées par Ferrari ont tout d'un coup eu beaucoup de puissance. C'est difficile pour nous face à Haas, parce que dans les virages nous sommes au même niveau ou meilleurs, mais dans les lignes droites nous perdons beaucoup."

Lire aussi :

Whiting et d'autres figures-clés de la FIA ont rencontré des représentants de Mercedes au motorhome de l'équipe à Hockenheim. "Nous sommes totalement satisfaits de tout sur ce plan, comme nous l'avons dit à Monaco", a ainsi déclaré Whiting. "Certaines équipes ont posé des questions supplémentaires et nous étions juste là pour essayer de les tranquilliser, si vous voulez."

Quand il lui est demandé si Mercedes avait des questions au sujet de la légalité des systèmes de la Scuderia ou souhaitait juste savoir où se situait la limite pour son propre développement, le Britannique de répondre : "De nouveau, ces discussions sont privées. Je ne pense pas que je devrais vous le dire. Si vous souhaitez parler à Mercedes, il vous  diront mais mais je pense que ce qui se passe derrière des portes fermées doit rester derrière des portes fermées."

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, ne s'est pas étendu sur les discussions, expliquant qu'il s'agissait d'une rencontre de routine. "Les échanges que nous avons avec la FIA et d'autres équipes, ou motoristes, sont réguliers. C'est plus visible si vous le faites lors d'un week-end, au circuit, dans le motorhome, mais c'est tout à fait habituel de discuter de différents sujets techniques."

Le directeur général de Renault Sport, Cyril Abiteboul, reconnaît que les données suggèrent que Ferrari réalise quelque chose de "vraiment étrange", mais il insiste sur le fait que cela ne veut pas forcément dire que c'est illégal. "D'abord, nous savons que nous avons un déficit de puissance, qui jusqu'à maintenant était contre Mercedes", a-t-il déclaré pour Motorsport.com.

"Ils sont toujours là mais nous voyons effectivement que Ferrari a pris la main, donc félicitations à Ferrari dans cette bataille, qui est plus une bataille technique, moins visible. La progression qu'ils ont effectuée est extraordinaire. C'est une avancée qui jusqu'à un certain degré ne correspond pas à une introduction matérielle, c'est aussi une avancée que nous avons vue pour les trois équipes, pas seulement Ferrari, contre laquelle nous ne nous battons pas nécessairement, mais aussi Haas et Sauber, qui sont plus dans notre lutte."

"Clairement, nous nous grattons la tête, parce que nous regardons le profil GPS en particulier et nous voyons en effet que ce qu'ils font est vraiment étrange. Mais faire quelque chose d'étrange ne veut pas dire que c'est illégal. Je pense que nous devons reconnaître leur mérite par rapport à ce qu'ils ont fait."

Article suivant
Red Bull frustré par la décision de Renault sur le moteur de Ricciardo

Article précédent

Red Bull frustré par la décision de Renault sur le moteur de Ricciardo

Article suivant

F1 2018 - Une nouvelle vidéo présente le mode R&D

F1 2018 - Une nouvelle vidéo présente le mode R&D
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique , Ferrari Races Boutique , Renault F1 Team
Auteur Adam Cooper