La FIA réagit aux rumeurs "infondées" de dépassement budgétaire

Alors que des rumeurs font état d'un dépassement du plafond budgétaire pour deux à trois équipes pour la saison 2022 de F1, la FIA a pris la parole en indiquant qu'elles sont pour le moment "infondées".

Un grand drapeau FIA

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Depuis son introduction formelle en Formule 1 lors de la saison 2021, le plafond budgétaire est un élément central du fonctionnement des écuries et du travail de surveillance des instances. Et aussi, désormais, une préoccupation importante pour les observateurs.

Ce d'autant plus que la première année de mise en place de ce processus, l'écurie Red Bull, qui avait remporté le titre pilotes 2021 de justesse, avait été jugée coupable d'un dépassement, jugement qu'elle avait accepté avant d'être sanctionnée. L'ampleur des sanctions a depuis fait couler beaucoup d'encre, et la réussite écrasante de la structure de Milton Keynes depuis le milieu de saison 2022 a été soulignée par les tenants de l'idée selon laquelle la FIA n'avait pas eu la main assez lourde face à cette transgression.

Alors que la fédération est actuellement en plein processus de finalisation des dossiers autour du plafond budgétaire 2022, des rumeurs sont apparues dans la presse au sujet de potentiels dépassements de la part de plusieurs écuries, les chiffres variant principalement entre deux et trois. Dans ce contexte, qui n'est pas sans rappeler celui qui avait vu l'apparition de bruits de couloirs sur un dépassement budgétaire au moment du GP de Singapour, notamment dans le clan Red Bull mais pas que, l'an passé, la FIA a tenu à s'exprimer.

L'instance dirigeante a ainsi, via un porte-parole, battu en brèche l'idée qu'il y aurait, à ce stade, des écuries reconnues coupables d'un tel dépassement : "Nous aimerions rappeler le processus en cours qui précède la certification en matière de réglementation financière pour les équipes, dont aucune n'a encore été informée de son statut de certification."

"Le travail d'audit sur le terrain est toujours en cours et devrait s'achever dans les semaines à venir, après quoi une période sera nécessaire pour finaliser l'examen."

"Il n'y a pas, et il n'y a jamais eu, de délai spécifique pour la certification, et toute suggestion de retard dans ce processus ou de violation potentielle est totalement infondée ; l'administration du plafond budgétaire communiquera officiellement ses conclusions conformément à la procédure définie dans le règlement financier. C'est à dessein que le calendrier n'est pas fixé afin de ne pas nuire à la solidité et à l'efficacité de l'examen."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Hamilton : "On est loin de pouvoir battre Red Bull en course"
Article suivant Wolff : Verstappen réduit la concurrence "à un plateau de F2"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse