La FIA pourrait discuter de la question des jantes avec les écuries

partages
commentaires
La FIA pourrait discuter de la question des jantes avec les écuries
Par : Fabien Gaillard
23 oct. 2018 à 15:35

Alors que Ferrari se pose des questions sur les jantes Mercedes, la FIA pourrait bientôt aborder le sujet devant l'ensemble des écuries de Formule 1.

Avant le Grand Prix des États-Unis 2018 de F1, Ferrari a demandé à la FIA une clarification concernant le concept des jantes Mercedes, qui disposent de trous, et le fait qu'il ne s'agissait pas pour l'instance dirigeante d'un dispositif aérodynamique mobile agissant de la même façon qu'une trouvaille de Red Bull qui avait été interdite en 2012.

Selon les informations de Motorsport.com, la FIA s'est penchée de façon poussée sur ce que faisait l'écurie allemande au niveau des jantes et des moyeux, et a estimé que cela était pleinement conforme à la réglementation technique. 

Lire aussi :

Cependant, Ferrari ayant clairement fait savoir ne pas être d'accord avec l'interprétation de la fédération – qui n'a qu'un poids consultatif –, Mercedes a préféré modifier ses jantes pour ne pas risquer de protestation de la part de son écurie rivale et une interprétation différente des commissaires techniques qui aurait pu conduire à une exclusion des résultats d'Austin.

L'incertitude entoure forcément désormais le sujet et Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a suggéré qu'il pourrait être abordé au sein du Groupe de Travail Technique : "Je ne pense pas qu'il y ait besoin d'une clarification, parce que nous l'avons déjà fait, tout le monde sait ce que nous pensons", a expliqué le Britannique en réponse à Motorsport.com. "Je pense qu'il y a toujours une différence d'opinions et il faut probablement que ce soit réglé au sein du Groupe de Travail Technique."

Et même si la discussion a surtout impliqué Mercedes et Ferrari jusqu'ici, d'autres structures sont intéressées par les débouchés d'une telle question. Le directeur technique de Renault, Nick Chester, explique en effet que les équipes pourraient aller plus loin sur la question des jantes en 2019 en raison des nouvelles règles aéro.

"Beaucoup de gens soufflent de l'air à travers les rayons, donc ce n'est pas quelque chose de totalement nouveau, mais il y a une tendance à vouloir souffler plus loin vers l'extérieur. Je pense qu'il va y avoir quelques interprétations intéressantes pour l'année prochaine. C'est même encore plus important avec les règles 2019 parce qu'on peine à ce que l'aileron avant écarte l'air autant que nous le souhaiterions. Donc si on peut en faire plus avec la roue, ça devient encore plus important."

Avec Jonathan Noble 

Article suivant
Whiting : Vettel a enfreint une règle "facile à respecter"

Article précédent

Whiting : Vettel a enfreint une règle "facile à respecter"

Article suivant

Diaporama: l'Alfa Romeo Sauber dans le Grand Prix des États-Unis

Diaporama: l'Alfa Romeo Sauber dans le Grand Prix des États-Unis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités