FIA : les dispositifs a?rodynamiques mobiles autoris?s d?s 2011 ?

Le Conseil Mondial du Sport Automobile s'est réuni hier à Paris

Le Conseil Mondial du Sport Automobile s'est réuni hier à Paris. Quelques modifications du règlement ont été proposées et la plus remarquée se situe au niveau des ailerons flexibles.

La FIA envisage de tolérer l'ajustement automatique des ailerons lorsque des monoplaces se suivent, cela ayant pour but de réduire la traînée et ainsi diminuer la puissance des monoplaces nécessaire pour conserver les vitesses actuelles.

Afin d'améliorer les dépassements, la fédération prône également la réduction des appuis. Autre mesure envisagée, la réglementation de la quantité d'énergie de carburant à consommer.

Cependant, les dirigeants ont encore le temps de débattre puisque ces améliorations ne rentreraient en vigueur qu'à partir de 2011.

Voici la liste des évolutions que subiraient le règlement actuel si ces mesures étaient adoptées.

  • 1,3-1,5 litre, moteur 4 cylindres
  • pas de limiteur de tr/min. ou de pression de suralimentation
  • débit d'énergie pour générer 300 kW, y compris récupération d'énergie de l'échappement
  • 200 kW par récupération d'énergie de freinage, essieux avant et arrière
  • 400-600 kJ d'énergie redistribuée par ligne droite
  • biocarburant conforme à la législation relative au carburant à la pompe
  • partie inférieure de la voiture et éventuellement autres composants aérodynamiques définis et fournis par la FIA
  • 50 % de l'appui aérodynamique 2007
  • ailerons et refroidissement ajustables, réglementés
  • ajustement automatique de l'appui aérodynamique quand la voiture se trouve derrière une autre
  • temps au tour et vitesses maximales maintenues aux niveaux de 2009
  • plus de 50 % de réduction de la consommation de carburant

Pour plus de détail, vous pouvez consulter le communiqué de la FIA.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités