Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
18 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
79 jours

La FIA assure pouvoir faire respecter la règle sur les modes moteur

partages
commentaires
La FIA assure pouvoir faire respecter la règle sur les modes moteur
Par :

Le directeur de course de la F1, Michael Masi, a toute confiance dans le fait que la FIA saura faire respecter la limitation prévue des modes moteur lors des Grands Prix.

Les écuries ont été informées la semaine dernière, par l'intermédiaire d'une lettre qui leur a été adressée par le secrétaire général de la FIA aux sports mécaniques, Peter Bayer, que l'instance souhaitait mettre un terme dès la fin du mois d'août à la pratique des modes moteur multiples. Ainsi, par le biais d'une directive technique normalement prévue d'ici le Grand Prix de Belgique, la fédération souhaite limiter l'utilisation à un seul mode moteur pour les qualifications et la course.

Cela signerait donc de fait la disparition des modes de performance de qualifications, mais également des modes d'économie du moteur en course. La lettre explique que ce soudain revirement est destiné à permettre aux officiels de mieux contrôler ce que les écuries font avec leurs unités de puissance, et indique que "la multitude et la complexité des modes utilisés font qu'il est extrêmement difficile pour la FIA de contrôler le respect de toutes les réglementations et dispositions liées à [l'unité de puissance] à certains moments cruciaux" des Grands Prix.

Lire aussi :

Dans le même temps, est cité l'article 27.1 du Règlement Sportif, qui se réfère au fait que les pilotes doivent conduire leur monoplace "seuls et sans aide". Et sur ce point, la lettre ajoute que "les modifications des modes ICE [moteur à combustion interne] actuellement en vigueur pourraient potentiellement signifier que le pilote ne conduit pas la voiture seul et sans aide".

Pour Michael Masi, la FIA sera capable de faire respecter une telle interdiction, en dépit des importantes ressources des quatre motoristes. "Je pense que nous sommes très confiants à ce sujet, sinon nous n'aurions pas emprunté ce chemin. Je sais que l'équipe technique, en particulier, a fait un travail immense sur cette question, et a également consulté les quatre fabricants d'unités de puissance pour avoir leur contribution."

"Je pense que, comme le disait le regretté Charlie Whiting, nous avons une équipe technique de 10 personnes, il faut ajouter 1000 personnes pour chacun des motoristes, donc... Mais, non, nous sommes confiants, sinon nous ne nous engagerions assurément pas dans cette voie."

Concernant le timing de cette interdiction annoncée, il ajoute : "Il est prévu que la directive technique concernant les modes moteur soit publiée avant l'épreuve de Spa." Certaines informations semblent toutefois indiquer que l'entrée en vigueur de cette directive pourrait n'être effective qu'à partir du Grand Prix d'Italie, la semaine suivante, pour permettre aux motoristes d'effectuer et de tester un certain nombre d'ajustements nécessaires.

Related video

Moteur neuf, boîte neuve : Ocon veut "un nouveau départ" à Spa

Article précédent

Moteur neuf, boîte neuve : Ocon veut "un nouveau départ" à Spa

Article suivant

McLaren visera la troisième place "tant qu'il y aura une chance"

McLaren visera la troisième place "tant qu'il y aura une chance"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard