FIA et pilotes F1 ont échangé sur les restarts après Safety Car

partages
commentaires
Par :

Les pilotes de Formule 1 estiment que des progrès ont été faits après leur discussion avec le directeur de course de la FIA, Michael Masi, au sujet des relances de course sous Safety Car, dans la foulée du Grand Prix de Toscane.

Lors d'une réunion à Sotchi, concernant les circonstances de l'accident qui a mis quatre voitures sur le carreau lors de la seule relance sous Safety Car de la course du Mugello, tous les pilotes ont pu donner leur point de vue en présence de Michael Masi, directeur de course de la FIA.

Soulevée peu après l'incident par Lewis Hamilton à la radio, la question de la tardiveté du moment où le Safety Car a éteint ses lumières avant le restart a été un sujet majeur, tout comme la position inhabituellement tardive de la ligne de chronométrage du circuit toscan. Le consensus après la rencontre a été que la discussion avait été productive, toutes les parties prenantes s'accordant pour dire que des circonstances particulières avaient joué un rôle au Mugello.

Lire aussi :

L'association des pilotes de Grand Prix (GPDA) avait auparavant écrit une lettre à Masi, indiquant qu'elle était prête à travailler avec lui pour éviter qu'une telle série d'incidents se reproduise à l'avenir. Carlos Sainz, Kevin Magnussen, Antonio Giovinazzi et Nicholas Latifi avaient tous abandonné après un carambolage en milieu de peloton, causé par des ralentissements et accélérations (notamment de George Russell et Daniil Kvyat) alors que le leader du peloton, Valtteri Bottas, avait décidé d'attendre le tout dernier moment pour se relancer.

"Je pense que nous avons réglé les points principaux et toutes les choses que nous avions à évoquer et à clarifier, avec les autres pilotes et la FIA", a déclaré Sainz. "Et je pense que nous sommes parvenus à de très bonnes conclusions. La FIA et les pilotes vont s'aider mutuellement pour s'assurer de ne pas répéter la même situation. Donc je suis en fait très satisfait de la conversation que nous avons eue, et des conclusions qui ont été tirées."

"Je pense qu'il y a d'autres choses que certains pilotes auraient pu faire pour aider à éviter l'accident. Donc une combinaison d'erreurs de pilotes, et peut-être l'aide de la FIA avec le Safety Car. Je pense que la combinaison de ces deux choses va nettement améliorer la situation."

"Et tout cela en gardant à l'esprit que le Mugello est un circuit très spécifique, un restart vraiment particulier et que ce scénario ne se répéterait pas, par exemple, à Sotchi. C'était donc un cas très spécial, un scénario très spécifique, où je crois que nous aurions tous pu faire du meilleur travail. Nous réalisons tous à quel point la situation était dangereuse, et je suis sûr que tout le monde va essayer de faire en sorte que ça ne se reproduise pas."

Lire aussi :

Pierre Gasly est également ressorti de ce débat avec le sentiment qu'il avait été utile. "C'est quelque chose dont nous avons discuté pendant un moment. Je pense que toutes les opinions ont été entendues. Nous savons qu'il s'agissait de la première fois que nous nous rendions au Mugello en F1. Donc la situation était un peu particulière. Et probablement que les choses seraient légèrement différentes si nous y revenions. Mais je pense que tout le monde a bien compris ce qui s'est passé. Et de mon côté, ce qui a été discuté me convient."

Directeur du GPDA et témoin particulièrement rapproché de l'accident, Romain Grosjean de conclure : "Je pense que nous travaillons tous dans la même direction. Nous sommes tous en accord concernant ce qui s'est passé et ce que l'on peut mieux faire. Michael Masi, Ross Brawn, les pilotes, je crois que nous essayons tous de trouver les meilleures solutions pour améliorer la sécurité, mais en conservant un beau spectacle également."

Avec Adam Cooper

Problèmes de fiabilité : Verstappen salue l'honnêteté de Honda

Article précédent

Problèmes de fiabilité : Verstappen salue l'honnêteté de Honda

Article suivant

Les nouveaux patrons de Williams "ne se cachent pas"

Les nouveaux patrons de Williams "ne se cachent pas"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard