La FIA interdit les ralentissements excessifs pour limiter les risques

Michael Masi a publié une nouvelle version de ses notes avec l'objectif d'éviter des situations potentiellement dangereuses lors des derniers essais libres et des qualifications au Grand Prix d'Arabie saoudite.

La FIA interdit les ralentissements excessifs pour limiter les risques

Les premiers essais du Grand Prix d'Arabie saoudite ce vendredi ont permis de constater que le circuit de Djeddah, qui compte parmi les vitesses moyennes les plus élevées de la saison sur un seul tour malgré son caractère urbain, est particulièrement dangereux en raison du rythme qu'atteignent les Formule 1 alors qu'elles abordent des sections étroites et en aveugle.

Cela est tout particulièrement vrai dans la dernière portion du tour, où des pilotes lancés à l'assaut du chronomètre ont été obligés de slalomer entre les voitures qui préparaient un tour ou s'apprêtaient à rentrer au stand.

Lors du briefing des pilotes ce vendredi soir, la question a été centrale dans les discussions entre les pilotes et le directeur de course Michael Masi. Ce dernier a mis à jour ses fameuses Notes pour tenir compte de cette donne et tenter d'éviter le situations très dangereuses si deux monoplaces venaient à entrer en collision, au vu du différentiel de vitesse.

Désormais, toute la section entre le virage 23 et le virage 25 est sacralisée, et les pilotes devront donc ne pas ralentir de façon excessive dans cette zone. "Tout pilote ayant l'intention de créer un écart devant lui afin d'effectuer un tour clair ne doit pas essayer de le faire entre le virage 23 et le virage 25. Tout pilote vu en train de le faire sera signalé aux commissaires sportifs comme étant en infraction avec l'Article 27.4 du Règlement Sportif", peut-on ainsi lire dans la nouvelle version du document de la direction de course.

L'article cité du Règlement Sportif dispose qu'"à aucun moment, une voiture ne peut être pilotée sans raison à une vitesse lente, de façon erratique ou d'une manière qui pourrait être considérée comme potentiellement dangereuse pour les autres pilotes ou toute autre personne".

Cela n'exclut pas la possibilité de procéder à un ralentissement dans les deux derniers virages du circuit, qui se trouvent toutefois dans une section un peu plus dégagée en termes de visibilité.

Lire aussi :
partages
commentaires
Alonso : La F2 montrera s'il est possible de dépasser
Article précédent

Alonso : La F2 montrera s'il est possible de dépasser

Article suivant

EL3 - Verstappen prend l'avantage au crépuscule

EL3 - Verstappen prend l'avantage au crépuscule
Charger les commentaires