Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
EL3 dans
16 Heures
:
56 Minutes
:
22 Secondes
11 sept.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
62 jours
23 oct.
Prochain événement dans
76 jours
31 oct.
Prochain événement dans
84 jours

Des vibreurs ont été retirés face aux craintes des équipes

partages
commentaires
Des vibreurs ont été retirés face aux craintes des équipes
Par :
2 juil. 2020 à 12:41

La FIA a décidé de retirer les vibreurs jaunes des deux derniers virages du Red Bull Ring afin d'apaiser les craintes des écuries face aux dégâts qu'ils peuvent causer et au manque de pièces de rechange.

La saison 2020 débute par trois Grands Prix consécutifs, avec deux en Autriche sur le Red Bull Ring (les 5 et 12 juillet) avant un troisième en Hongrie sur le Hungaroring (le 19 juillet). Or une telle configuration, qui n'a été rencontrée qu'une seule fois auparavant dans l'Histoire de la discipline reine, lors de la saison 2018 pour composer avec les exigences liées à certains matches de la Coupe du Monde de football 2018, place une pression importante sur les écuries.

Cela est d'autant plus prégnant en Autriche, le tracé de Spielberg étant souvent considéré comme l'un des plus piégeurs et potentiellement destructeur pour les pièces sensibles des monoplaces en raison de ses fameux vibreurs qui ont souvent fait parler. Ce circuit, ce calendrier resserré ainsi que les questions économiques alors que le monde fait face à une crise majeure qui n'épargne pas les écuries sont à l'origine de craintes importantes de la part des constructeurs au sujet du risque de manquer de pièces de rechange.

Lire aussi :

Il a ainsi été proposé que certains vibreurs ou boudins soient retirés pour essayer de limiter les risques de dommages. Une suggestion à laquelle Michael Masi, le directeur de course de la FIA, a répondu favorablement en indiquant que les vibreurs jaunes des virages 9 et 10, les deux derniers du Red Bull Ring, seraient retirés ce week-end et remplacés par des boucles électroniques pour continuer de faire respecter les limites de piste. 

Si les pilotes passent les quatre roues derrière la ligne blanche dans ces virages, ils seront automatiquement signalés par ce dispositif. En essais et qualifications, cela entraînera l'annulation du temps effectué. En course, si un pilote commet trois fois cette faute il se verra présenter le drapeau d'avertissement (noir et blanc) et toute infraction supplémentaire le verra être signalé aux commissaires, avec une possible sanction en temps. Aussi, comme cela est prévu par la réglementation, si un pilote sort complètement de piste, son retour doit se faire "quand il est sûr d'y procéder et sans en tirer d'avantage durable".

L'autre changement pour ce week-end concerne l'ajout d'extensions en béton au virage 8, après le vibreur situé à la corde et après le vibreur en sortie de virage. Comme l'an passé, trois zones DRS seront en place : dans la ligne droite de départ/arrivée, entre les virages 1 et 3 et entre les virages 3 et 4.

Abiteboul pense qu'il sera difficile de "sortir d'Europe" en 2020

Article précédent

Abiteboul pense qu'il sera difficile de "sortir d'Europe" en 2020

Article suivant

Racisme : Hamilton ne visait pas le silence des pilotes

Racisme : Hamilton ne visait pas le silence des pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Auteur Fabien Gaillard