Filière Red Bull - La F1 accessible sans budget

Felipe Massa n'a pas manqué de faire remarquer que la montée en F1 de Max Verstappen, la saison prochaine, se ferait sur la base du mérite et du talent, et non d'un porte-monnaie bien doté

Felipe Massa n'a pas manqué de faire remarquer que la montée en F1 de Max Verstappen, la saison prochaine, se ferait sur la base du mérite et du talent, et non d'un porte-monnaie bien doté. Pour le Brésilien, Red Bull mérite d'être salué pour la mise en place d'un programme permettant à ce genre de jeune pilote de monter jusqu'en F1 et de se faire les dents au sommet de la pyramide du sport automobile mondial.

Le talent et le mérite paient aussi

Nico Rosberg, qui avait lui aussi fait ses premiers tours en F1 très jeune et avec un nom bien connu en F1, juge également que cette promotion est bénéfique pour le sport et qu'elle adresse un message positif.

"Tous les journalistes demandent toujours : 'est-ce que l'argent est la seule façon d'arriver dans le sport', ce genre de choses", rappelle le leader du Championnat du Monde. "C'est super de voir que si l'on a le talent et qu'on le mérite vraiment… Il y a eu de nombreux exemples récents, qui sont parvenus à monter en F1. C'est important, c'est bien. Bien sûr, c'est très jeune, mais je pense qu'il sera OK".

La filière Red Bull, un exemple qui fonctionne

Daniel Ricciardo, aujourd'hui chez Red Bull, a lui aussi été promu en F1 par le programme Red Bull après de solides performances dans les séries de promotion.

C'est après la Formule Renault 3.5 que le jeune Australien a pu faire ses armes en F1, tout d'abord placé dans l'équipe HRT par Red Bull, avant de passer titulaire chez Toro Rosso pendant deux saisons. Cette année, Ricciardo se révèle chez Red Bull et a signé les deux seules victoires qui ne sont pas revenues à Rosberg et Hamilton.

"Cela me fait me sentir un peu vieux!", plaisante Ricciardo dans un sourire. "Clairement, le programme du Junior Team Red Bull a été un régal, et m'a aidé à arriver là où je suis. Bien entendu, c'est bien de savoir qu'ils aident maintenant Max. C'est sûr que l'âge est un point d'interrogation, mais le talent, comme l'a dit Felipe [Massa] est là. Ça sera intéressant; mais oui, c'est bien".

Dernier arrivé en F1 grâce au programme Red Bull, Daniil Kvyat est devenu cette année le plus jeune pilote de l'Histoire à inscrire des points en F1 et a sans doute aidé à sa façon Verstappen à être considéré comme une option envisageable pour Toro Rosso. L'an prochain, les deux jeunes hommes feront équipe.

Kvyat - Pas si compliqué que ça de s'adapter à la F1

"On verra comme ce sera. Je pense que nous serons équipiers", commente-t-il, sachant disposer d'un deal initial de deux saisons avec l'équipe de Faenza. "Je crois que ce n'est pas aussi compliqué que ça en a l'air pour vous tous! C'est pareil pour chaque pilote : vous arrivez et voyez ce que vous pouvez réaliser. Mon travail n'est pas d'analyser les choses profondément, et j'attends donc juste de voir.

Le jeune russe estime même que les pilotes dits payants méritent eux aussi à leur façon de se trouver sur la grille, même s'il n'a pas eu à utiliser ces ficelles personnellement en montant directement du titre GP3 2013 à la F1.

Je pense que tout pilote peut arriver en Formule 1, s'adapter et trouver la vitesse. Je pense que tout le monde arrive en F1 pour la même raison : car il a du talent, car il a eu du succès quelque part. Il y a toujours une raison pour laquelle quelqu'un arrive en F1, mais il y a ensuite plusieurs choses qui peuvent faire la différence; c'est aussi simple que cela".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Nico Rosberg , Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités