Fin de saison 2018 : quels enjeux en F1 ?

partages
commentaires
Fin de saison 2018 : quels enjeux en F1 ?
Par : Benjamin Vinel
7 nov. 2018 à 17:52

Certes, Lewis Hamilton est Champion du monde pour la cinquième fois de sa carrière, mais cela ne signifie pas que les Grands Prix du Brésil et d'Abu Dhabi compteront pour du beurre. Tour d'horizon des différents enjeux.

Diapo
Liste

La course au titre des constructeurs entre Mercedes et Ferrari

La course au titre des constructeurs entre Mercedes et Ferrari
1/8

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

C'est le principal enjeu de cette fin de saison, mais pas celui qui soit empreint du plus grand suspense. Mercedes et Ferrari se disputent le titre des constructeurs, mais la marque à l'étoile est bien partie pour en obtenir un cinquième consécutif, avec ses 55 points d'avance au compteur pour 86 unités à prendre.

Rattraper un tel retard ne sera pas aisé pour la Scuderia, dont le bilan comptable a rarement dépassé celui de l'écurie anglo-allemande en course cette saison : les plus grands gains de points ont été notés en Autriche (33-0), où les Flèches d'Argent avaient subi un double abandon, ainsi qu'en Australie (40-22), aux États-Unis (37-25) et au Mexique (33-22). Le doublé en devient presque impératif.

Une victoire pour un Hamilton déjà sacré ?

Une victoire pour un Hamilton déjà sacré ?
2/8

Photo de: Alastair Staley / LAT Images

Cinq Grands Prix, aucune victoire. C'est le bilan de Lewis Hamilton sur les trois dernières courses de la saison 2015 et les deux dernières manches de la campagne 2017, à chaque fois alors qu'il avait remporté le titre auparavant. Maintenant qu'il est sacré, parviendra-t-il à tordre le cou à cette tendance ?

Bottas sans victoire ?

Bottas sans victoire ?
3/8

Photo de: Sutton Motorsport Images

Valtteri Bottas, parlons-en. Car le pilote Mercedes demeure pour l'instant sans victoire en 2018, malgré l'excellente W09 mise à sa disposition. Une statistique qu'il faut replacer dans son contexte : à Bakou, le Finlandais était en tête à trois tours du drapeau à damier lorsqu'il a crevé sur un débris (photo), tandis qu'en Russie, il a dû obéir aux consignes d'équipe et laisser passer son coéquipier Lewis Hamilton alors qu'il était bien parti pour s'imposer.

Il reste donc à Bottas deux opportunités pour y parvenir, le Brésil et Abu Dhabi. Deux circuits qui lui sont potentiellement favorables, puisqu'il y avait signé la pole position l'an dernier et avait transformé l'essai à Yas Marina pour remporter la dernière manche de la saison.

La terrible série de Ricciardo

La terrible série de Ricciardo
4/8

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

L'abandon de Daniel Ricciardo à Mexico a prolongé une série inédite dont l'Australien se passerait bien : 13 Grands Prix consécutifs sans monter sur le podium, du jamais vu depuis qu'il a rejoint Red Bull Racing. La RB14 est pourtant bien plus compétitive que la RB12 de 2015, par exemple, mais la fiabilité ne va pas de pair. Ricciardo parviendra-t-il à faire déguerpir son chat noir ?

La remontée fantastique de Force India

La remontée fantastique de Force India
5/8

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

À son rachat par un consortium d'investisseurs mené par Lance Stroll, Force India a vu tous ses points annulés au championnat des constructeurs. Repartir de zéro : challenge accepté ! Depuis lors, la structure de Silverstone en a engrangé largement plus que toutes ses rivales, plus précisément 47 unités en sept Grands Prix. Elle se retrouve ainsi à 15 longueurs de McLaren, qui n'a marqué que dix points sur la même période.

Vandoorne : éviter le 21-0

Vandoorne : éviter le 21-0
6/8

Photo de: McLaren

En parlant de McLaren, Stoffel Vandoorne a également un objectif à atteindre, bien qu'il s'agisse surtout de sauver l'honneur, puisqu'il a déjà perdu son baquet pour 2019 et s'est reconverti en Formule E. Pour l'instant, Vandoorne a encaissé un sévère 19-0 face à son redoutable coéquipier Fernando Alonso en qualifications, avec des écarts allant de seulement 0"009 au Canada à pas moins de 0"909 en Grande-Bretagne.

Formule E :

Le Champion GP2 2015 n'est pourtant pas un manche ; il détient même le record du nombre de pole positions en carrière dans l'antichambre de la Formule 1, qu'il partage avec Charles Leclerc avec huit réalisations. Parviendra-t-il à conclure la saison sur une bonne note ?

Sauber vs. Toro Rosso

Sauber vs. Toro Rosso
7/8

Photo de: Simon Galloway / Sutton Images

Depuis le début de la saison, Toro Rosso devançait Sauber au championnat, notamment grâce à l'inestimable boost apporté par la quatrième place de Pierre Gasly à Bahreïn, et les 12 points qui vont avec. Cependant, sur les deux derniers mois, l'écurie suisse a grignoté son retard jusqu'à prendre l'avantage à Mexico, 36 points à 33, notamment grâce à de superbes performances de Charles Leclerc, septième en Russie et au Mexique.

Il s'agit certainement de la bataille la plus indécise chez les constructeurs, et bien que ce ne soit que pour la huitième place, les enjeux financiers demeurent non négligeables en raison des primes qui y sont liées : plusieurs millions d'euros. Nul doute que Pierre Gasly et Charles Leclerc auront à cœur de faire honneur aux écuries qui leur ont mis le pied à l'étrier, eux qui s'apprêtent à rejoindre des top teams.

La sécurité au Brésil

La sécurité au Brésil
8/8

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

Le Grand Prix du Brésil sera certainement scruté de près par les instances dirigeantes. L'an passé, une série d'agressions perpétrées sur les membres d'équipes et sur le personnel de la F1 avait été déplorée et avait mené à l'annulation des tests de pneus Pirelli la semaine suivante. Il sera crucial pour les promoteurs de s'assurer que le week-end se passe sans accroc.

Article suivant
Prost : Hamilton devra trouver une nouvelle motivation pour 2019

Article précédent

Prost : Hamilton devra trouver une nouvelle motivation pour 2019

Article suivant

Photos - Le dernier podium de Senna et Prost en F1

Photos - Le dernier podium de Senna et Prost en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités