Fin d'une semaine "encourageante et frustrante" pour Toro Rosso

partages
commentaires
Fin d'une semaine
Par : Basile Davoine
2 mars 2017 à 17:40

Si la STR12 paraît bien née, le roulage de l'écurie italienne a été beaucoup trop affecté par des problèmes de fiabilité pour qu'un sentiment de satisfaction puisse dominer à l'issue de la première semaine à Barcelone.

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Toro Rosso STR12

B.D., Barcelone - Toro Rosso a terminé sa première semaine d'essais de la manière la plus dure qui soit, puisque c'est une journée blanche qu'a connue l'écurie italienne à Barcelone. Daniil Kvyat a bien pris la piste dès le début de la matinée, mais un problème avec l'unité de puissance Renault, nécessitant son remplacement puis du travail supplémentaire, a empêché la STR12 de reprendre la piste.

"La semaine a été à la fois encourageante et frustrante avec le temps de piste perdu", admet James Key, directeur technique de Toro Rosso. "Néanmoins, nous allons prévoir de rattraper notre retard et nous espérons regagner le terrain perdu !"

Pour le directeur de l'équipe, Franz Tost, le sentiment de déception domine forcément, même si l'heure n'est pas à l'inquiétude. Entre les lignes, il souligne tout de même qu'un effort de fiabilité est attendu de la part de Renault, avec qui l'écurie-sœur a relancé son partenariat cette année.

"Nous sommes arrivés à Barcelone au début de la semaine avec une nouvelle livrée merveilleuse et nous étions plutôt enthousiastes pour débuter la nouvelle saison", résume Tost. "Nous espérions faire beaucoup plus de tours que ce que nous avons fait durant ces premiers essais de pré-saison. Malheureusement, nous n'avons pas pu boucler notre programme en raison de certains problèmes de fiabilité. Il nous manque donc des données, particulièrement avec les pneus les plus tendres."

"Ceci étant dit, quand la voiture était en piste nous avons reçu un retour d'informations positif. Nous devons donc continuer à travailler dur avec notre partenaire [Renault] pour résoudre tous les problèmes de fiabilité."

L'aspect rassurant provient du sentiment général des deux pilotes, Daniil Kvyat et Carlos Sainz, qui semblent tous les deux dire du bien du comportement de leur nouvelle monture. 

"Que ce soit Carlos ou Daniil, tous les deux ont rapidement pris en main la STR12 et ont vite gagné en confiance", assure Tost. "Leurs impressions générales ont aussi été plutôt positives. Au final, ce sont des débuts un peu chaotiques, mais nous sommes confiants pour tout avoir sous contrôle la semaine prochaine lors de la deuxième sessions d'essais afin d'être prêts pour la première course de la saison en Australie." 

Article suivant
Barcelone, J4 - Räikkönen finit en tête d'une journée pluie peu représentative

Article précédent

Barcelone, J4 - Räikkönen finit en tête d'une journée pluie peu représentative

Article suivant

Force India : Pérez "déjà optimiste pour Melbourne"

Force India : Pérez "déjà optimiste pour Melbourne"
Charger les commentaires