Fin de série pour Force India

Après 14 courses consécutives dans le top 10, les points ont échappé de justesse à Force India à Melbourne.

Le Grand Prix d'Australie s'annonçait délicat à négocier pour Force India, qui apportait de nombreuses évolutions sur sa VJM11 après avoir fait rouler une version intermédiaire lors des essais de Barcelone. Au final, le bilan est mitigé : les deux pilotes se sont classés 13e et 15e en qualifications, puis 11e et 12e en course.

En ce qui le concerne, Esteban Ocon n'a jamais été en mesure de jouer les points. Quinzième sur la grille, le Français a pris l'avantage sur Lance Stroll au départ avant d'être dépassé par Valtteri Bottas. Ocon est ensuite remonté à la 12e place au gré des incidents mais a franchi le drapeau à damier à 13 secondes de son coéquipier, alors qu'il était juste derrière à mi-course.

"La course n'a pas été facile", commente le Normand. "C'était très difficile de dépasser, et même si je suis parvenu à doubler Lance Stroll au départ, les écarts se sont vite creusés jusqu'à la voiture de sécurité. Je me suis battu avec Bottas pendant un moment, et après le restart, j'étais proche de pouvoir dépasser Sergio. Notre rythme de course était certainement meilleur qu'en qualifications, mais il nous manque de la performance pour être dans le top 10."

"L'an dernier, nous n'étions pas très performants non plus [à Melbourne] ; certes, c'est pire cette année, mais nous pouvons encore revenir dans la saison, tout peut vite tourner." En effet, en 2017, aucune Force India n'était en Q3, même si toutes deux avaient marqué des points en course.

Sergio Pérez, quant à lui, partait 13e et a également fait face à la remontée de Bottas, mais il a quand même joué les points, imposant lors des 30 derniers tours une pression certaine à un Carlos Sainz nauséeux.

"Nous n'avons pas eu de chance du tout ce week-end, mais il y a quand même des points positifs", estime Pérez. "Nous sommes passés près des points, même s'ils nous ont échappé de peu. J'ai attaqué pendant toute la course, surtout derrière Sainz dans les derniers tours. Je me suis énormément rapproché de lui, mais ça n'a pas suffi. C'est très difficile de dépasser à Melbourne, on l'a vu avec Bottas qui n'arrivait pas à me doubler dans le premier relais. Par ailleurs, la voiture de sécurité virtuelle ne nous a pas aidés du tout, mais ça arrive."

"Je reste satisfait de ma performance et du travail que nous avons effectué en équipe. Nous devrons passer à autre chose et continuer à progresser, mais je crois que nous serons bientôt en position de nous battre pour les points. Espérons que nos progrès se matérialiseront dès Bahreïn. C'est une course où l'on peut dépasser et où la stratégie joue un plus grand rôle qu'à Melbourne", conclut le Mexicain.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Course
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Type d'article Réactions