Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL1 dans
05 Heures
:
47 Minutes
:
14 Secondes
11 sept.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
31 oct.
Prochain événement dans
77 jours

Finances : le groupe F1 va pouvoir respirer jusqu'à fin 2021

partages
commentaires
Finances : le groupe F1 va pouvoir respirer jusqu'à fin 2021
Par :
2 juil. 2020 à 08:28

Un avenant lui permettant de respecter son contrat de prêt donne une bouffée d'air frais à la F1.

La situation financière de la Formule 1 va s'améliorer, du moins jusqu'à fin 2021, Liberty Media ayant changé les conditions d'un prêt de 2,9 milliards de dollars. D'après son PDG Chase Carey, cela va aider l'entreprise à traverser la crise du coronavirus.

Lire aussi :

Le prêt et la facilité de crédit qu'a la F1 sont liés à un contrat dans lequel les prêteurs spécifient le ratio dette/bénéfices maximal que doit respecter la F1. Ce chiffre ne poserait habituellement pas problème, car les bénéfices annuels de la F1 ont toujours été suffisants pour que ce ratio demeure bien inférieur à la limite en question. Cependant, les bénéfices 2020 vont subir l'impact non négligeable de la pandémie de COVID-19, et la F1 risquait ainsi d'être en infraction avec cette clause.

Liberty a résolu ce problème en négociant un avenant spécifiant que "sous réserve que la F1 respecte certaines conditions supplémentaires", cette clause ne s'appliquera pas avant le 1er janvier 2022. "Cette nouvelle flexibilité dans les contrats liés à nos dettes, en plus d'un bilan comptable solide et d'amples liquidités, vont nous permettre de traverser ces moments difficiles", se félicite Chase Carey.

Red Bull est "mieux préparé que jamais depuis 2013"

Article précédent

Red Bull est "mieux préparé que jamais depuis 2013"

Article suivant

Horner s'attend au retour des controverses de l'hiver en Autriche

Horner s'attend au retour des controverses de l'hiver en Autriche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper