Finbarr O'Connell : "75% de chances de sauver Caterham"

Grâce à la générosité de milliers de donateurs, Caterham est de retour sur la grille de départ à Abu Dhabi, mais le plus difficile reste à faire : que l'écurie participe à la saison 2015 de Formule 1

Grâce à la générosité de milliers de donateurs, Caterham est de retour sur la grille de départ à Abu Dhabi, mais le plus difficile reste à faire : que l'écurie participe à la saison 2015 de Formule 1.

Caterham a dû licencier la quasi-totalité de son personnel, mais Finbarr O'Connell, administrateur judiciaire, affirme que la plupart des employés sont favorables à un retour au sein de l'équipe si celle-ci était rachetée, et se montre confiant quant à la perspective d'un rachat.

"Je suis confiant à 75% quant à notre chance de trouver une solution", a-t-il déclaré, relayé par le Telegraph. "Quand, je ne sais pas. Cette équipe, si elle est rachetée dans les semaines à venir, courra l'an prochain".

La situation est très politique : Bernie Ecclestone refuse d'augmenter les primes, et la proposition de Mercedes de redistribuer la future prime de championnat de Marussia aux équipes les plus pauvres rencontré un obstacle infranchissable en le veto de Red Bull et de Ferrari. Une réunion devait avoir lieu aujourd'hui ; qu'adviendra-t-il de Caterham, Lotus, Force India et Sauber ?

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Équipes Mercedes , Sauber , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités