Flasback sur Monaco 2008

Le Grand Prix de Monaco est chaque année LE rendez-vous à ne pas manquer

Le Grand Prix de Monaco est chaque année LE rendez-vous à ne pas manquer. L'atmosphère y est chaleureuse, le cadre, idyllique. Depuis toujours, c'est un week-end glamour, avec de nombreux événements organisés par les équipes : œuvres de charité, défilés de mode ou plus récemment divers concerts.
Mais un Grand Prix mythique se construit en premier lieu entre les rails. Petite piqure de rappel des dernières éditions de la course en Principauté…

2008

Il s'agit de la première édition sous la pluie depuis 1997. Felipe Massa s'élance de la pole sur une piste détrempée ; tous les pilotes sont en pneus intermédiaires. Hamilton passe Räikkönen au premier virage et met la pression sur son futur rival au championnat. Les premiers tours de la course sont ponctués de touchettes, d'ailerons endommagés, de dégâts mineurs. Rosberg et Glock doivent déjà s'arrêter pour réparer l'avant de leurs monoplaces.

Surprise au 6ème tour : Hamilton se fait piéger par les rails et crève son pneu arrière droit. C'est le même tarif pour Alonso deux tours plus tard. C’est ensuite au tour de Coulthard de toucher le mur. Bourdais tape lui aussi, plus violemment cette fois, au même endroit que le pilote écossais : ils abandonnent tous les deux à Massenet. La Safety Car entre en piste pour la première fois du Grand Prix.

Kubica hérite de la tête de course après une pénalité de Räikkönen pour irrégularité au moment du départ, et un tout droit de Massa au premier virage. Derrière les leaders, il y a des dépassements à tous les tours. Heidfeld, en délicatesse avec sa BMW, fait le bouchon. Alors que Sutil est un excellent 5ème, la piste s'assèche. Tous les pilotes passent un à un par la case stands pour monter des pneus rainurés pour le sec. Piquet tire tout droit et abandonne tandis que le meilleur du tour est amélioré tour après tour au fur-et-à-mesure que les pilotes trouvent leurs marques.
Au 61ème passage, Rosberg est victime d'un accident très impressionnant à la chicane de la Piscine. Le pilote allemand s’en sort indemne mais la piste est couverte de débris. Le Safety Car est une nouvelle fois lancé sur la piste.

La course reprend ses droits 6 tours plus tard. Le brillant Sutil se retrouve directement sous la pression du champion en titre Räikkönen. Hélas, Iceman est déséquilibré à la sortie du tunnel sur une partie bosselée de la piste avant la chicane du port. L'accrochage est inévitable. Räikkönen doit changer d'aileron avant, tandis que Sutil est contraint à l'abandon. Énorme déception dans le camp Force India.

Hamilton passe sous le drapeau à damiers et remporte sa première victoire en Principauté, devant Kubica et Massa.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa
Équipes Force India
Type d'article Actualités