Cette autre fois où Hamilton a gagné sur trois roues
Prime

Cette autre fois où Hamilton a gagné sur trois roues

Par :
Co-auteur:
Guillaume Navarro

Le triomphe de Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Grande-Bretagne malgré une crevaison dans le dernier tour restera probablement comme un moment unique dans sa carrière en Formule 1. Mais l'on parle bien ici de F1, car le Britannique était déjà parvenu à réaliser un exploit en apparence impossible à l'âge de 18 ans, au cours d'une course disputée en 2003…

"Il était presque impossible de piloter, c'était si difficile !" Les mots ne datent pas de l'arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020 et Lewis Hamilton, qui venait de dominer la course et de s'installer en tête du championnat avec une voiture endommagée, ne l'avait pas fait au volant de la Mercedes W11. Il s'agissait là de la course d'ouverture du championnat britannique de Formule Renault 2.0, en 2003, à Croft. Hamilton s'est remémoré cet incident après avoir résisté à Max Verstappen dans les derniers kilomètres du tracé de Silverstone pour remporter sa troisième victoire consécutive de la saison.

"Sur la suspension arrière, il y avait deux ressorts arrière et l'un d'entre eux s'était détaché, et je me souviens donc avoir piloté dans les virages, à travers les gauches, avec une roue en l'air", s'est souvenu le Sextuple champion du monde lors de la conférence de presse qui a suivi le Grand Prix de Grande-Bretagne. "Dans les droites, ça allait plutôt bien comme ça. C'était une course lors de laquelle j'étais en tête et j'ai réussi à tout juste remporter la course. Je ne sais même pas comment j'ai réussi à faire en sorte que cela fonctionne. C'était un peu comme aujourd'hui [le dimanche de Silverstone, ndlr] mais bien sûr, c'était plus extrême aujourd'hui et le coût était évidemment beaucoup plus élevé !"

partages
commentaires

En difficulté à Barcelone, Gasly essaie de "trouver des solutions"

Seulement quatorzième sur la grille de départ du Grand Prix d'Espagne, Pierre Gasly est perdu : depuis le coup d'envoi du week-end, le pilote français et AlphaTauri cherchent des solutions mais ne les trouvent pas.

Hamilton : "Je suis encore loin du compte"

Même s'il se réjouit d'une monoplace bien plus facile à piloter, Lewis Hamilton est encore loin d'avoir régler tous ses problèmes, notamment l'instabilité du train arrière de sa Mercedes.

Russell : "On a une vraie chance face à Ferrari"

George Russell s'attend à voir Red Bull prendre l'ascendant en course, mais estime que Mercedes pourra rivaliser avec le rythme des Ferrari au Grand Prix d'Espagne.

Trahi par son DRS, Verstappen se satisfait de sa première ligne

Max Verstappen n'a pas pu réaliser une ultime tentative lors de la Q3 du Grand Prix d'Espagne 2022 de F1, la faute à un problème de DRS.

Intraitable sur un tour, Leclerc s'inquiète pour ses pneus en course

Charles Leclerc a frappé fort en qualifications à Barcelone, mais il demeure très prudent quant à ses chances de victoire en course.

La grille de départ du Grand Prix d'Espagne

Charles Leclerc a décroché la pole position du Grand Prix d'Espagne au terme des qualifications sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Cette grille de départ est provisoire et ne sera définitive que quelques heures avant la course, après sa validation par la FIA.

Qualifs - Leclerc prend la pole avec autorité

Malgré un tête-à-queue l'ayant obligé à ne faire qu'une tentative en Q3, Charles Leclerc s'est adjugé la pole position du Grand Prix d'Espagne devant Max Verstappen et Carlos Sainz.

Alpine : Le plancher, "dix fois" plus payant que l'aileron avant

Le directeur technique d'Alpine, Pat Fry, a expliqué que les écuries de F1 pouvaient gagner dix fois plus en investissant dans le développement du plancher que dans celui de l'aileron avant.

Ferrari a compris le problème moteur de Leclerc
Article précédent

Ferrari a compris le problème moteur de Leclerc

Article suivant

La F2 retire officiellement le numéro 19 d'Anthoine Hubert

La F2 retire officiellement le numéro 19 d'Anthoine Hubert
Charger les commentaires