Cette autre fois où Hamilton a gagné sur trois roues
Prime

Cette autre fois où Hamilton a gagné sur trois roues

Par :
Co-auteur:
Guillaume Navarro

Le triomphe de Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Grande-Bretagne malgré une crevaison dans le dernier tour restera probablement comme un moment unique dans sa carrière en Formule 1. Mais l'on parle bien ici de F1, car le Britannique était déjà parvenu à réaliser un exploit en apparence impossible à l'âge de 18 ans, au cours d'une course disputée en 2003…

"Il était presque impossible de piloter, c'était si difficile !" Les mots ne datent pas de l'arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020 et Lewis Hamilton, qui venait de dominer la course et de s'installer en tête du championnat avec une voiture endommagée, ne l'avait pas fait au volant de la Mercedes W11. Il s'agissait là de la course d'ouverture du championnat britannique de Formule Renault 2.0, en 2003, à Croft. Hamilton s'est remémoré cet incident après avoir résisté à Max Verstappen dans les derniers kilomètres du tracé de Silverstone pour remporter sa troisième victoire consécutive de la saison.

"Sur la suspension arrière, il y avait deux ressorts arrière et l'un d'entre eux s'était détaché, et je me souviens donc avoir piloté dans les virages, à travers les gauches, avec une roue en l'air", s'est souvenu le Sextuple champion du monde lors de la conférence de presse qui a suivi le Grand Prix de Grande-Bretagne. "Dans les droites, ça allait plutôt bien comme ça. C'était une course lors de laquelle j'étais en tête et j'ai réussi à tout juste remporter la course. Je ne sais même pas comment j'ai réussi à faire en sorte que cela fonctionne. C'était un peu comme aujourd'hui [le dimanche de Silverstone, ndlr] mais bien sûr, c'était plus extrême aujourd'hui et le coût était évidemment beaucoup plus élevé !"

partages
commentaires

Gasly : "C'était vraiment à la limite partout"

Pierre Gasly a confirmé son excellent début de week-end lors des qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne, et veut désormais tourner définitivement la page de sa déception de Bahreïn.

Leclerc et Ferrari "plus confiants" pour le rythme de course

Quatrième des qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Charles Leclerc a confirmé le redressement et les bonnes dispositions de la Scuderia Ferrari à Imola. Réaction.

Norris a laissé filer le top 5 : "J'ai tout foiré"

Ne pas avoir respecté les limites de la piste a coûté cher à Lando Norris en qualifications à Imola : la deuxième ligne était à sa portée.

Bottas : "Je ne comprends pas encore ma performance"

Lointain huitième sur la grille de départ du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Valtteri Bottas ne s'explique pas sa chute de performance pendant les qualifications à Imola.

Giovinazzi accuse Mazepin de manque de respect

Antonio Giovinazzi et Nikita Mazepin ont eu maille à partir lors des qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne, et l'Italien n'a franchement pas apprécié l'attitude du Russe.

Pérez a commis une erreur : "J'aurais dû être en pole"

Sergio Pérez déplore une erreur qui lui aurait coûté la pole position à Imola.

Hamilton ne s'attendait "pas du tout" à devancer les Red Bull

Poleman du Grand Prix d'Émilie-Romagne à Imola, Lewis Hamilton s'est étonné d'avoir pu devancer les deux pilotes Red Bull en qualifications.

Esteban Ocon : "Une séance bien construite"

Après avoir atteint la Q3, Esteban Ocon se réjouit d'avoir bouclé une séance de qualifications sans heurt à Imola, où se dispute le Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Ferrari a compris le problème moteur de Leclerc

Article précédent

Ferrari a compris le problème moteur de Leclerc

Article suivant

La F2 retire officiellement le numéro 19 d'Anthoine Hubert

La F2 retire officiellement le numéro 19 d'Anthoine Hubert
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Formule Renault
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes , Manor Motorsport
Auteur Alex Kalinauckas