Force India accuse ses rivaux d'avoir triché sur la grille

L'orage survenu peu avant le Grand Prix de Malaisie a chamboulé les plans des écuries. Tous les concurrents ont finalement pu prendre le départ en pneus slicks... certains avec un bien meilleur envol que d'autres.

Le fait que la tribune principale a fait de l'ombre au côté gauche de la piste, l'empêchant de sécher aussi bien que le côté droit, a indéniablement joué un rôle à ce sujet. Cependant, d'après Otmar Szafnauer, directeur général de Force India, certaines équipes ont tiré leur épingle du jeu en utilisant des appareils sécheurs pour améliorer les conditions de leur emplacement sur la grille.

Or, cela semble représenter une infraction à l'article 22.3 de la réglementation sportive : "Les concurrents ne sont pas autorisés à essayer de modifier le niveau d'adhérence de toute partie de la surface de la piste autrement qu'en pilotant."

En l'absence de toute sanction, Szafnauer ne décolère pas, comme il l'indique à Motorsport.com : "La moitié des voitures sur la grille séchaient la piste, ce qui n'est pas autorisé, et nous ne l'avons pas fait. Nous avons suivi le règlement, donc quand tout le monde sèche le circuit, ils prennent un bien meilleur départ que nous ne le faisons du côté humide de la grille." L'Américain désigne notamment McLaren parmi les écuries fautives.

Lorsqu'il lui est demandé s'il va évoquer le sujet avec Charlie Whiting, directeur de course de la Formule 1, Szafnauer souligne avoir déjà fait remarquer les agissements de ses rivaux avant l'extinction des feux.

"Nous en avons déjà parlé", poursuit-il. "Je n'ai pas parlé à Charlie, mais à d'autres membres de la FIA. Je ne sais pas, ça les déconcerte. Je ne sais pas ce qu'ils vont faire. Nous l'avons fait remarquer sur la grille, qu'ils étaient en train de le faire. On n'a pas le droit. Beaucoup de voitures l'ont fait et ont pris un meilleur départ grâce à ça."

Le problème sera certainement évoqué lors de la prochaine réunion des team managers, à Suzuka, le week-end prochain. Cependant, les résultats de la course étant désormais officiels, la FIA se contentera probablement de clarifier le règlement pour rappeler l'interdiction de cette pratique.

Avec Oleg Karpov et Lawrence Barretto

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Type d'article Actualités