Force India nie les dernières rumeurs de rachat

partages
commentaires
Force India nie les dernières rumeurs de rachat
Par :
10 juin 2018 à 15:04

Force India minimise la rumeur selon laquelle Rich Energy est sur le point de trouver un accord avec l'écurie pour son rachat.

Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11.
Sergio Perez, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Le nez et l'aileron avant de la Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11.

La marque est mentionnée comme négociant avec la structure de Silverstone depuis plusieurs mois, même si elle semblait récemment avoir pris du recul.

Son dirigeant William Storey affirme toutefois qu'une offre formelle a été faite en avril et qu'un accord est proche d'être trouvé avec les actionnaires que sont Vijay Mallya, le groupe Sahara et Michiel Mol.

"À la lumière de spéculations inexactes des médias et de certaines manœuvres externes visant à déstabiliser l'équipe, je suis en mesure de confirmer que Rich Energy a officiellement fait une offre pour le rachat de Force India fin avril", déclare-t-il au Daily Telegraph.

"L'offre a été acceptée dans le principe, et nous sommes proches de finaliser un accord de vente et d'achat. Nous avons versé des fonds qui excèdent considérablement le prix d'achat et investirons une somme supplémentaire à huit chiffres dans l'équipe."

Storey affirme avoir déjà trouvé des sponsors : "Nous avons un business plan sur le long terme qui n'implique pas seulement notre marque de boissons mais deux multinationales qui ne sont pas actuellement en Formule 1 et qui vont nous sponsoriser."

"Nous trouvons que les actionnaires sont d'excellentes personnes qui ont pour priorité les intérêts de l'équipe et des employés. Nous espérons conclure un accord dès que ce sera possible et approuvé par les avocats."

Le directeur d'équipe adjoint Bob Fernley reconnaît qu'il y a eu des discussions, mais affirme que rien n'a changé.

"Qu'ils soient intéressés n'est pas un secret, mais ils ne sont pas les seuls", commente Fernley pour Motorsport.com. "Rien n'est avancé pour l'instant, à ma connaissance. Nous n'avons reçu aucune instruction. En fin de compte, ces problèmes sont ceux des actionnaires, pas de l'équipe, donc nous ne sommes pas impliqués du tout."

La semaine dernière, Vijay Mallya a nié au micro de Motorsport.com le fait qu'une vente soit proche : "Les rumeurs sont incessantes, et les gens n'arrêtent pas de parler. C'est ça, le paddock de la F1. Les finances de Force India et ce que je vends ou non sont régulièrement source de spéculation depuis de nombreuses années."

"Nous ne nous promenons pas avec un panneau 'à vendre'. Pour faire court, nous nous concentrons sur le fait de tirer le meilleur de la voiture, c'est notre priorité. Nous nous concentrons sur le recrutement de sponsors."

"N'oubliez pas qu'il y a trois actionnaires, je ne suis pas le seul. Si quelqu'un fait une offre sérieuse et met de l'argent sur la table, nous l'évaluerons ensemble."

Article suivant
Pénalité et nouveau moteur Honda pour Gasly

Article précédent

Pénalité et nouveau moteur Honda pour Gasly

Article suivant

McLaren explique sa contre-performance par un compromis aéro

McLaren explique sa contre-performance par un compromis aéro
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Force India
Auteur Adam Cooper
Soyez le premier à recevoir toute l'actu