Force India obtient le réexamen de la pénalité de Pérez

L’accident impressionnant entre Sergio Pérez et Felipe Massa avait été le point d’orgue d’un Grand Prix du Canada en tous points épique il y a quinze jours

L’accident impressionnant entre Sergio Pérez et Felipe Massa avait été le point d’orgue d’un Grand Prix du Canada en tous points épique il y a quinze jours. Dans le dernier tour, les deux pilotes avaient abandonné après un sérieux contact qui aurait pu très mal se terminer. Tous les deux avaient d’ailleurs été transportés à l’hôpital pour y subir des examens de routine, ayant heurté les rails de sécurité à haute vitesse.

Après la course, les commissaires sportifs du Grand Prix du Canada avaient finalement désigné Pérez comme le principal responsable de l'accrochage. Accusé d’avoir changé de trajectoire dans la zone de freinage du premier virage, le Mexicain avait finalement écopé d’une pénalité de cinq places sur la grille de départ du prochain Grand Prix en Autriche.

Tout au long de la semaine dernière, Force India n’a pas cessé de clamer l’innocence de son pilote, rejetant la faute sur Massa. Le pilote Williams n’a quant à lui pas mâché ses mots en affirmant que Pérez était « dangereux » et qu’il trouvait cette pénalité trop clémente. C’est cette même pénalité qui sera finalement réétudiée demain matin en Autriche. Cela fait suite à une requête de Force India, qui estime avoir de nouveaux éléments à porter à la connaissance des commissaires.

A Montréal, Massa et Pérez n’avaient pas été entendus par les commissaires en raison de leur hospitalisation. Cette fois-ci, tous les deux seront bien présents devant les commissaires et seront entendus vendredi matin avant la première séance d’essais libres. Une décision sera rendue dans la journée.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Sergio Pérez
Équipes Williams , Force India
Type d'article Actualités