Force India : On travaille sur le diffuseur soufflé

La journée de Force India s’est résumée à l’étude du diffuseur soufflé qui a fait son apparition sur les VMJ-03 à Budapest

La journée de Force India s’est résumée à l’étude du diffuseur soufflé qui a fait son apparition sur les VMJ-03 à Budapest. Le système va demander beaucoup de travail et ils ne s’attendent pas à briller en Hongrie.

Adrian Sutil, 11ème et 16ème :


"Aujourd’hui mon but était de rouler le plus possible avec le nouveau diffuseur soufflé. Nous avons fait des progrès à ce niveau et nous n’avons pas vraiment eu de problème, ce qui est un véritable accomplissement avec un changement si important."

"Ca semble bien marcher avec différentes configurations, et les températures sont sous contrôle donc nous sommes assez confiants à ce niveau. Mais dans l’ensemble, nous n’avons pas tiré le meilleur de la voiture aujourd’hui. Nous avons un peu de mal avec les pneus tendres et, ni Tonio ni moi, n’avons pu faire mieux avec eux qu’avec les pneus durs."

"Il ne semble pas qu’il y ait un pic avec eux, contrairement aux pneus durs où vous savez quand arrive ce pic, mais c’est beaucoup plus difficile à comprendre avec les tendres. Nous allons continuer à étudier cela et nous espérons que nous pourons nous améliorer demain."

Vitantonio Luizzi, -- et 18ème :


"Comme toujours en Hongrie, le circuit avait assez peu d’adhérence, même si ça semblait assez propre. C’était très glissant à certains endroits mais ça devrait s’améliorer demain, avec plus de gomme sur la piste."

"Pour le moment, l’équilibre est assez bon, surtout en pneus durs, mais nous devons comprendre pourquoi nous n’avons pas fait mieux avec les pneus tendres. Ce sera un week-end difficile pour nous, mais nous avons fait des essais productifs et nous allons tout regarder ce soir pour tenter de faire mieux demain."

Paul di Resta, 15ème et -- :


"C’était la première fois que je roulais en Hongrie donc il m’a fallu un peu de temps pour apprendre la piste. Il est assez compliqué et il faut du temps pour trouver un bon rythme, avec beaucoup de virages qui s’enchaînent sans véritable pause. La vitesse moyenne est faible."

"J’ai apprécié ces essais. La piste avait peu d’adhérence au début mais ça s’est lentement amélioré donc nous avons pu faire tout le programme. Je n’avais pas le diffuseur soufflé donc il est difficile de me comparer directement avec Adrian, mais je suis assez content de la façon dont ça s’est passé aujourd’hui."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta , Adrian Sutil
Équipes Force India
Type d'article Actualités