Force India poussera le développement jusqu'en fin de saison

Comme toutes les équipes motorisées par Mercedes-Benz, Force India dispose d’un package à fort potentiel cette saison, et la question est maintenant de savoir quel team client de la firme à l’Etoile sera capable de prendre le meilleur sur les autres

Comme toutes les équipes motorisées par Mercedes-Benz, Force India dispose d’un package à fort potentiel cette saison, et la question est maintenant de savoir quel team client de la firme à l’Etoile sera capable de prendre le meilleur sur les autres.

McLaren ne connait pas une passe facile depuis de nombreuses courses, et Williams a laissé filer de nombreuses occasions d’inscrire plus de points en GP. Chez Force India, les difficultés sont surtout rencontrées en qualifications, le team étant par la suite capable de maitriser ses stratégies pour accrocher de solides résultats. Sergio Pérez a déjà signé un podium cette année, et Nico Hülkenberg se montre des plus réguliers, saisissant chaque occasion à sa portée.

Le team se défend malgré tout concernant son potentiel sur un tour : la philosophie de Force India consiste avant tout à disposer d’un solide rythme de course, comme l’explique Bob Fernley, en charge de l’équipe technique.

« Parfois, dans le monde des média, on regarde le rythme sur un tour et l’on juge les autos sur un tour, mais il faut juger celles-ci sur la vitesse en course », estime-t-il ainsi pour Autosport. « C’est là où l’on marque nos points, et nous y avons été avec régularité depuis le début. Nos pilotes sont d’excellent calibre et nous les amenons tous les deux dans les points de façon constante ».

« Nous devrions plus être jugés sur notre position au championnat. Il ne s’agit pas que du rythme pur ».

Le team évolue seulement derrière Mercedes, Red Bull et Ferrari au général, et maintient McLaren en Williams en respect à l’heure actuelle. Ces trois équipes-là sont inaccessibles, estime Fernley, qui se veut plus terre-à-terre que Valtteri Bottas, qui affirme qu’il est possible pour Williams de poser problème à Red Bull –et Ferrari-.

« C’est probablement un écart un peu trop important, mais sait-on jamais. Nous avons encore des évolutions à arriver, et nous en aurons à Silverstone. On ne veut jamais laisser passer une opportunité et nous ne cesserons pas de nous battre ».

Comme chez McLaren, on estime chez Force India que la seule façon d’aborder la saison 2015 de façon compétitive est de pousser le développement 2014 jusqu’au bout, la réglementation n’étant pas amenée à être bouleversée.

« Je ne pense pas qu’il soit utile d’arrêter, car la voiture de l’an prochain sera seulement une évolution de celle de cette année. Tout ce qui est investi cette année va s’appliquer à l’an prochain ; nous allons donc développer tout au long de l’année ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg , Sergio Pérez , Valtteri Bottas
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités