Force India tente de rassurer

Alors que nous évoquions mercredile manque de liquidités de l’écurieet les retards de paiement auprès de leurs fournisseurs les plus importants, Force India tente aujourd’hui de rassurer au sujet de sa situation financière

Alors que nous évoquions mercredi

le manque de liquidités de l’écurie

et les retards de paiement auprès de leurs fournisseurs les plus importants, Force India tente aujourd’hui de rassurer au sujet de sa situation financière.

L’écurie indienne, qui sera absente pour les essais de Jerez, a envoyé devant la presse son chef d’exploitation, Otmar Szafnauer. Ce dernier a insisté sur le fait que le retard pris dans le développement de la nouvelle VJM08 était dû au changement de soufflerie, l’équipe travaillant désormais dans les installations de Toyota à Cologne.

"Nous voulons obtenir de bons résultats lors des essais de Barcelone", affirme Szafnauer. "Je suis sûr à 90% que la VJM08 sera pleinement opérationnelle à la mi-février, après avoir quitté Cologne. Faire l’impasse sur Jerez nous permet aujourd’hui d’économiser plus de 600.000 euros, tandis que Mercedes effectue pour nous les tests de moteur et de transmission. Nous n’aurions pas été en mesure d’apprendre grand-chose avec notre ancienne voiture à Jerez."

L’homme évoque donc un gain financier pour l’équipe mais dément toutes les rumeurs de difficultés liées à la trésorerie : "Nous employons 380 personnes et ils sont tous payés à temps. Nous venons de présenter de nouveaux sponsors et si la situation était réellement mauvaise, nous ne serions pas allés au Mexique pour présenter la voiture. Nous sommes encore en vie, et tout se déroule conformément au plan établi."

Un discours bien rodé mais qui semble nier les soucis financiers bien réels des deux principaux dirigeants de l’écurie Force India, Vijay Mallya et Subrata Roy (Sahara). Il est malheureusement difficile de penser que les retards de paiement, le développement tardif de la nouvelle voiture et l’absence de l’équipe à Jerez n’aient aujourd’hui aucun rapport direct avec le manque de liquidités de l’entreprise.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Force India
Type d'article Actualités