Pour Force India, vaincre McLaren était "possible"

partages
commentaires
Pour Force India, vaincre McLaren était
Par : Benjamin Vinel
29 nov. 2018 à 17:30

Force India a quelques regrets après avoir échoué à obtenir la sixième place du championnat des constructeurs, mais se satisfait néanmoins de la septième position.

Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11 devant Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Otmar Szafnauer, directeur, Racing Point Force India, en conférence de presse
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11 devant Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Les commissaires déplacent la voiture d'Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, après son abandon
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11

Après tout, un tel résultat était loin d'être acquis lorsque Force India a été placé sous administration judiciaire puis racheté lors de la trêve estivale, ce qui lui a fait perdre tous ses points au championnat des constructeurs.

Lire aussi :

Lors des deux Grands Prix suivants, l'écurie a fait une excellente opération en marquant pas moins de 32 points, ce qui l'a fait bondir de la dixième à la septième place du classement général. Cependant, dans les sept dernières courses de la saison, Force India n'a engrangé que 20 unités supplémentaires, échouant ainsi à dix longueurs du sixième rang occupé par McLaren.

"Je pense que la sixième place était possible, mais nous avons commis des erreurs dans les dernières courses", déclare le directeur d'équipe Otmar Szafnauer pour Motorsport.com. "Singapour en a été une grosse, et nous avons eu une défaillance de freins à Mexico. Cela nous a coûté la sixième place."

Sergio Pérez et Esteban Ocon se sont effectivement accrochés au départ du Grand Prix de Singapour alors qu'ils s'élançaient dans le top 10 ; le Français a percuté le mur et a abandonné, son coéquipier s'est classé 16e à l'issue d'une course erratique. À Mexico, Pérez occupait le huitième rang lorsqu'il a rencontré ce fameux problème de freins.

"Il y a eu des moments, pendant la course à Abu Dhabi, où nous étions mathématiquement devant McLaren", rappelle Szafnauer. "Avant de rentrer au stand, nous étions cinquième et sixième [sixième et septième, ndlr], mais il faut attendre la fin."

"Nous sommes plus ou moins satisfaits. Je pense qu'en partant de là où nous étions à Spa, la sixième place était à notre portée, mais septième, ce n'est pas mal. À Spa, nous étions derniers, donc remonter à la septième place, c'est très bien."

Il va nous manquer, mais il reviendra

Otmar Szafnauer, au sujet d'Esteban Ocon

Szafnauer chante par ailleurs les louanges d'Esteban Ocon, qui s'est illustré en début de course en se défendant farouchement face à la Red Bull de Max Verstappen, se payant même le luxe de le doubler avant de perdre définitivement l'avantage. Le Normand était neuvième lorsqu'il a été contraint à l'abandon par ce qui semblait être une fuite d'huile.

"Il a fait une très belle course. Il a connu de belles batailles avec Verstappen encore une fois, des batailles propres, et je crois qu'à un moment, il a évité d'être percuté par Verstappen. S'il était resté sur sa trajectoire naturelle, Verstappen l'aurait heurté. Il va nous manquer, mais il reviendra", conclut l'Américain.

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Après 22 victoires, Norris et Carlin se disent au revoir

Article précédent

Après 22 victoires, Norris et Carlin se disent au revoir

Article suivant

Trois jours après, Toro Rosso remercie Hartley

Trois jours après, Toro Rosso remercie Hartley
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Racing Point Force India
Auteur Benjamin Vinel