François Cevert, l'héritier de Jackie Stewart
Prime
Formule 1 Contenu spécial

François Cevert, l'héritier de Jackie Stewart

Par :

Plus que celui qui fut l'équipier de Jackie Stewart pendant trois saisons, François Cevert était son héritier désigné pour viser le titre en 1974. Malheureusement, il se tua la veille de la retraite de l'Écossais, à la fin de la saison 1973.

C'est presque comme si la Formule 1 elle-même, plutôt que Ken Tyrrell et Jackie Stewart, avait voulu faire de François Cevert l'héritier de l'Écossais. Un côté glamour, une intelligence de course, de la culture, du charisme, mais surtout un niveau de performance qui s'approchait, sinon égalait, celui de Stewart : le Français semblait parti pour être la nouvelle référence en F1. Stewart et Cevert avaient un rapport digne d'un maître et d'un élève, ou d'un magicien et de son apprenti, mais elle allait bien plus loin. C'était une relation rare et incroyable de complicité pour deux pilotes à ce niveau, et surtout dans la même équipe. Comme le disait Stewart à l'époque : "Il est plus qu'un ami, il fait partie de la famille".

Durant leurs quatre saisons dans la même équipe, Stewart a surtout transmis son savoir à Cevert, qui avait tout à apprendre à son arrivée en 1970, permettant à Tyrrell d'envisager l'avenir sereinement lorsque Stewart déciderait de s'en aller. C'est d'ailleurs ce qu'il prévoyait de faire à la fin de l'année 1971, mais il a finalement choisi de le faire deux années plus tard. Stewart avait la possibilité d'être aussi ouvert avec son équipier essentiellement grâce à la relation unique qu'il entretenait avec Ken Tyrrell. Plus qu'un lien entre pilote et team manager, ils étaient comme des partenaires dans une affaire familiale, et avaient ensemble désigné Cevert comme celui qui pouvait potentiellement devenir leur atout principal. Stewart avait lutté contre lui lors de la course de F2 de Reims en 1969.

partages
commentaires

Les plus belles images des Ferrari au GP de France

Retour en images sur le Grand Prix de France de F1 de la Scuderia Ferrari.

Ferrari discute d'un nouvel accord F1 avec Philip Morris

Le directeur de Ferrari en F1, Mattia Binotto, a expliqué que des discussions avec le géant cigarettier Philip Morris International sur un nouvel accord de sponsoring en F1 étaient en cours en dépit de l'abandon des logos "Mission Winnow" pour les épreuves en Union Européenne.

GP de Styrie - Programme TV et guide d'avant-course

La huitième manche de la saison 2021 de Formule 1 aura lieu ce week-end : c'est le Grand Prix de Styrie, sur le Red Bull Ring.

Red Bull déconcerté par les propos de Mercedes sur son moteur

Red Bull ne comprend pas pourquoi Mercedes a déclaré que l'avantage de vitesse de pointe démontré par son écurie au Grand Prix de France était lié à un pas en avant fait avec le moteur Honda.

Pariez sur le Grand Prix F1 de Styrie

Recevez un crédit additionnel de pari de 10% avec le code promo "motorsport".

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Pourquoi la FIA n'a pas enlevé les vibreurs contestés au Castellet

Les vibreurs situés à l'extérieur du virage 2, au Circuit Paul Ricard, ont provoqué des dégâts conséquents au grand dam des équipes. Pourquoi la FIA ne les a-t-elle pas enlevés ?

Williams devient "de plus en plus attrayant" selon Capito

Jost Capito, à la tête de Williams, affirme que la popularité de l'écurie britannique ne cesse de croître auprès des pilotes, ce qui permet à la structure de ne pas précipiter son choix de pilotes pour 2022.

AMG va renforcer ses liens avec Mercedes F1 en 2021

Article précédent

AMG va renforcer ses liens avec Mercedes F1 en 2021

Article suivant

TF1 va diffuser deux Grands Prix 2020 sur TMC

TF1 va diffuser deux Grands Prix 2020 sur TMC
Charger les commentaires