François Hollande n'apprécie "pas tellement" la F1

François Hollande, candidat PS à la Présidence de la République arrivé en tête au premier tour devant le Président-candidat Nicolas Sarkozy, s’est annoncé peu réceptif au sport automobile, et en particulier à la F1

François Hollande, candidat PS à la Présidence de la République arrivé en tête au premier tour devant le Président-candidat Nicolas Sarkozy, s’est annoncé peu réceptif au sport automobile, et en particulier à la F1.

C’est en passant sur le grill de Jean-Jacques Bourdin (BFM / RMC) que François Hollande a ainsi avoué il y a plusieurs années ne “pas tellement” apprécier la Formule 1.

Au milieu des questions concernant un retour du Grand Prix national, Hollande s’était prononcé de façon assez claire sur sa position.

Au moment où nous sommes dans la bataille contre le réchauffement climatique, je considère que les circuits de F1 n’ont plus de place dans la compétition automobile”, a ainsi déclaré Hollande, qui voit là une contradiction face aux efforts réalisés par l’industrie automobile pour réduire les émissions de carbone.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités