Frentzen - Hamilton est maintenant devant mentalement

Actuellement 17 points derrière Lewis Hamilton au Championnat du Monde des Pilotes, Nico Rosberg dispose encore de solides chances de coiffer la couronne mondiale 2014, même s'il venait à concéder de nouveau quelques points à son équipier et rival...

Actuellement 17 points derrière Lewis Hamilton au Championnat du Monde des Pilotes, Nico Rosberg dispose encore de solides chances de coiffer la couronne mondiale 2014, même s'il venait à concéder de nouveau quelques points à son équipier et rival lors de la prochaine manche, au Texas.

Lors de la dernière épreuve en date, à Sotchi, Rosberg a cependant été dépassé par le rythme de son équipier et a tenté le tout pour le tout dès le premier freinage, sachant que les occasions de prendre le meilleur en piste ne se présenteraient sans doute pas à la régulière. Freinant trop tard, l'Allemand a tiré tout droit et fut contraint de passer par les stands pour changer des pneus sur lesquels se trouvaient des "plats". S'en suivit une longue remontée lors de laquelle il prouva avoir de la composition, mais dans la chaleur des instants cruciaux, Rosberg a déjà montré des plusieurs petites faiblesses cette saison.

L'importance du mental

Pour Heinz-Harald Frentzen, ex-pilote F1, Rosberg commet ce genre d'erreurs car il ne dispose plus de l'ascendant psychologique dont il pouvait profiter durant le début de l'été.

"Nico commet des erreurs car il n'est pas libre dans sa tête", juge Frentzen pour Auto Bild. "Il a besoin de faire comme si la bataille pour le championnat du monde était déjà terminée. C'est seulement en n'y pensant pas qu'il pourra de nouveau commencer à se détendre".

L'enjeu est important pour les deux pilotes, mais Rosberg ne s'est jusqu'à présent jamais retrouvé dans la position de remporter le championnat, tandis que son équiper l'a déjà remporté en 2008 et fut candidat au titre en plusieurs autres occasions.
"Il est fort mentalement et totalement détendu; on peut le voir à de petites choses; la façon dont il entre dans l'auto, dont il enfile ses gants", estime Frentzen.

"Il y a tant de point sur la dernière course; le championnat s'y décidera", tempère cependant Hamilton, qui est déjà passé par une grande désillusion en fin de saison, en 2007. "Il n'y a pas lieu d'être inquiet", ajoute-t-il. "On ne sait jamais ce qu'il y a à venir et nous allons composer avec cela de la façon dont ça vient. Ce n'est pas bon de cogiter, ou de penser à ce qui se produit si je gagne. Je vais juste apprécier chaque moment et m'assurer d'être plus fort que Nico sur ces trois dernières courses".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Heinz-Harald Frentzen , Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Type d'article Actualités